Directeur général de HSBC Vietnam: Accueillir les flux d'IDE pour aider le Vietnam à se développer fortement

Lundi, 19/04/2021 15:53
Lorsque le monde commencera à se remettre de la pandémie de Covid-19, l'avenir du Vietnam sera meilleur et les flux d'IDE vers ce pays reviendront fortement.

Le Vietnam reçoit près de 21,3 milliards de dollars d’IDE des pays membres du CPTPP

Le Vietnam continue d'être un «aimant» pour les IDE

Nikkei Asia: l'entrée du "Google sud-coréen'' au Vietnam marque le début de la vague d'investissement dans l'IA

 

Le Vietnam s’affirme en tant qu’une destination d’IDE. Photo: taichinhdoanhnghiep.net.vn

"Lorsque le monde commencera à se remettre de la pandémie de Covid-19, l'avenir du Vietnam sera meilleur et les flux d'IDE vers ce pays reviendront fortement", a déclaré Tim Evans, directeur général de la banque HSBC au Vietnam, dans une interview accordée au journal VnEconomy.

Comment évaluez-vous les IDE au Vietnam en 2020 et les premiers mois de 2021?

Alors que le Vietnam s’affirme en tant qu’une destination d’IDE, la façon dont il contrôle le Covid-19 a contribué à renforcer encore son attrait. Ainsi, malgré les défis sanitaires et économiques, le Vietnam attire toujours 28,53 milliards de dollars d'IDE nouvellement enregistrés, ce qui équivaut à environ 75% du total des IDE en 2019. L'intensité commerciale des IDE a également augmenté pour la première fois en 10 ans, grâce à une augmentation de 5% du chiffre d'affaires total des import-export par rapport à 2019.

Lorsque le monde commencera à se remettre de la pandémie, l'avenir du Vietnam sera meilleur. Nous prévoyons un fort retour des IDE dans le pays. Cela l’aidera à reprendre la trajectoire économique avec une croissance annuelle du PIB d'environ 6,6%.

Seulement au cours des deux premiers mois de cette année, plus de 5 milliards de dollars d’IDE ont été enregistrés dans le pays. Par conséquent, nous prévoyons que les IDE annuels reviendront à plus de 30 milliards de dollars grâce à l'attractivité du marché  avec une politique stable, des politiques claires et cohérentes ainsi qu’un e monnaie stable, de fortes réserves de devises étrangères, 15 accords de libre-échange (ALE), l'inflation maîtrisée et surtout, une main-d'œuvre jeune, travailleuse et entreprenante.  

À votre avis, quel potentiel le marché vietnamien apporte-t-il aux entreprises d'IDE, en particulier grâce aux ALE signés?


L'intégration mondiale est une priorité absolue du gouvernement vietnamien et fait partie intégrante de la stratégie de promotion de la croissance économique dans l'avenir. Avec cette stratégie, le chiffre d'affaires d’import-export du pays a atteint 543,9 milliards de dollars en 2020, en hausse de 5,1% en un an, avec un excédent commercial record de 19,1 milliards de dollars.

L'une des choses remarquables est qu'au cours de l'année écoulée, le Vietnam a été très actif dans l'intégration internationale avec trois ALE signés: UKVFTA (ALE Royaume-Uni-Vietnam), EVFTA (ALE UE-Vietnam) et RCEP (accord de partenariat économique régional global). Le Vietnam a renforcé son intégration économique grâce à son adhésion à l'OMC et  à 14 accords commerciaux bilatéraux et multilatéraux en vigueur.

Tim Evans, directeur général de la banque HSBC au Vietnam. Photo: NLD


Cette connexion commerciale internationale reste le principal moteur de sa croissance économique. Les ALE réduisent les barrières commerciales, créent plus d'opportunités pour les entreprises étrangères de venir au Vietnam et offrent plus d'opportunités aux entreprises vietnamiennes dans le commerce et les transactions internationales.

Comment évaluez-vous les politiques actuelles du gouvernement pour attirer les IDE?


Le Vietnam est l'un des pays où l’environnement d'investissement s'améliore le plus rapidement. Cela se traduit par le fort intérêt des entreprises internationales qui y investissent. Le gouvernement a publié la résolution 50-NQ / TU en 2019 sur l'orientation pour perfectionner les institutions et les politiques et améliorer l'efficacité de la coopération en matière d'investissement étranger d'ici 2030.

HSBC Vietnam elle-même a coopéré avec le ministère du Plan et de l'Investissement pour soutenir et encourager les investisseurs potentiels et organiser d'autres activités d'attraction des IDE. Ce sont des signaux positifs pour les entreprises internationales qui envisagent d'investir ici. De telles politiques préférentielles peuvent non seulement aider à attirer les entrées d'IDE dans le pays, mais également améliorer le climat des investissements et des affaires.

Dans les temps à venir, quel est le domaine qui attirera le plus les IDE, selon vous?


Dans un premier temps, les entrées d'IDE se sont concentrées sur les secteurs du textile et de la chaussure, principalement en raison des coûts de production. Cela a eu un impact très positif, le gouvernement fait également des efforts pour faire avancer le pays dans la chaîne de valeur, fixant ainsi un objectif en faveur des IDE dans le secteur de la fabrication de technologies.

Les exportations de produits électroniques ont atteint un record de 96 milliards de dollars en 2020, soit 34% du total. Le Vietnam est également devenu un fournisseur de puces de processeur. Alors que la Chine produit 70% des ordinateurs dans le monde, la production croissante d'ordinateurs finis au Vietnam a augmenté la demande de puces.

Récemment, parallèlement au succès de Samsung et d'Intel au Vietnam, certains géants de la technologie comme Google et LG réorientent également leurs chaînes d'approvisionnement vers le pays. Avec le contrôle efficace de l'épidémie de Covid-19, des politiques préférentielles pour les IDE et une forte demande de produits technologiques dans le "nouvel état normal", le Vietnam, en tant que nouvelle base de production des géants de la technologie, deviendra  une destination de plus en plus attrayante pour les investisseurs./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation