Efforts pour promouvoir les exportations des produits vietnamiens au Japon

Lundi, 28/11/2022 15:50
Le Japon a des normes d'importation très strictes, mais si les produits vietnamiens respectent ces règles, ils pourront entrer non seulement sur ce marché exigeant mais aussi sur la plupart des autres marchés du monde, a déclaré le conseiller au commerce du Vietnam au Japon Ta Duc Minh.

Le Japon détrône les États-Unis et devient le premier débouché pour produits aquatiques vietnamiens

De nouveaux produits agricoles du Vietnam exportés vers la Chine, la Nouvelle-Zélande et le Japon

Vietnam - Japon: Promouvoir les activités d'échanges culturels

Près de 20 milliards USD d’exportations vers le Japon

leftcenterrightdel
 En 2021, plus de 400 tonnes de litchis “thieu” vietnamiens ont été vendus sur le marché japonais. Photo: VNA

Soulignant les efforts déployés par le Bureau vietnamien du commerce pour relier la demande d'import-export, il a déclaré à l'Agence vietnamienne d'Information que les structures d'exportation des deux pays ne sont pas directement en concurrence mais sont complémentaires. Le Vietnam a une forte demande de produits à haut contenu technologique et à valeur ajoutée en provenance du Japon, qui à son tour a une forte demande de produits agro-sylvicole et aquatique, d'aliments transformés, de textiles et vêtements et de chaussures en cuir en provenance du Vietnam.

Ces derniers temps, le Bureau du commerce du Vietnam au Japon en coordination avec les organes concernés des deux pays a organisé de nombreuses activités de promotion du commerce, soutenu les entreprises nationales à participer aux foires et expositions internationales, afin de promouvoir la coopération entre des entreprises vietnamiennes et japonaises. Ainsi, les produits agricoles, aquatiques et alimentaires du Vietnam sont de plus en plus présents dans les supermarchés au Japon telles que AEON, Donkihote ou Itoyokado.

Que les deux pays sont membres de nombreux accords de libre-échange (ALE) tels que l'Accord de partenariat économique Vietnam-Japon, le Partenariat économique global ASEAN-Japon, l'Accord de partenariat transpacifique global et progressif (CPTPP) et l'Accord économique global régional (RCEP), qui comprend de nombreux engagements fermes en matière de réduction des droits de douane, a créé de nombreuses opportunités pour stimuler la coopération commerciale.

leftcenterrightdel
 Le conseiller au commerce de l'ambassade du Vietnam au Japon, Ta Duc Minh. Photo: VNA

Dans les cadres du CPTPP et du RCEP, le Japon est un marché d'exportation prometteur pour le Vietnam grâce à sa proximité, entraînant de faibles coûts logistiques et un transport pratique, et l'optimisation des règles d'origine dans le cadre de ces ALE, a déclaré Ta Duc Minh.

Comme le Japon est un marché exigeant avec de nombreuses normes d'importation strictes, pour garantir que les produits vietnamiens puissent s'implanter ici, la première chose à faire est de créer des marques nationales pour les produits. Les exportateurs, importateurs et vendeurs vietnamiens au Japon, ainsi que les agences compétentes, devraient s'unir pour faire des produits vietnamiens des produits compétitifs et de haute qualité qui répondent aux goûts des consommateurs japonais, selon le conseiller commercial.

Dans les temps à venir, le bureau contribuera à consolider et à élargir davantage le marché de certains produits qui ont déjà pris pied au Japon, tels que la banane, le fruit du dragon, le café, le cacao, la noix de cajou, les épices et les aliments transformés. Il intensifiera également la promotion commerciale de produits potentiels tels que les vêtements textiles, les chaussures en cuir ou les produits mécaniques en participant à des foires, des expositions et des événements de jumelage d'entreprises pour rechercher des partenaires appropriés et des opportunités d'exportation, a noté Ta Duc Minh.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation