Photo d'illustration/TCTC


En 2020, les envois de fonds vers la ville devraient atteindre 5,5 milliards de dollars, soit une légère augmentation par rapport à l'année dernière.

Selon Nguyen Hoang Minh, vice-gouverneur de la succursale de la Banque d’État à Hô Chi Minh-Ville, entre janvier et octobre, la mégapole du Sud a reçu 4,7 milliards de dollars d’envois de fonds de sa diaspora. Pour le seul mois d’octobre, le montant a augmenté de 500 millions de dollars par rapport au mois précédent.

Au rythme actuel, la succursale de la Banque d'État à Hô Chi Minh-Ville prévoit 5,5 milliards de dollars pour toute l’année 2020, soit une légère augmentation par rapport à l'année dernière (5,3 milliards de dollars en 2019.

Ces envois de fonds contribuent non seulement au développement économique, mais aident également à stabiliser les sources de devises étrangères de la ville.

Toutefois, pour l'ensemble du pays, le montant des envois en 2020 a baissé  en raison de la crise sanitaire mondiale. Selon les prévisions de la Banque mondiale (BM), le montant  des envois au Vietnam cette année  diminuera de plus de 7% par rapport à 2019, à 15,7 milliards de dollars, soit 5,8% du PIB.  Ce sera alors la première   baisse depuis 2010. En 2019,   17 milliards de dollars avait été envoyés, soit 6,5% du PIB.

En fait, cette baisse des envois de fonds concerne toutes les régions du monde. Dans le rapport 2020 de la Banque mondiale, le Vietnam figure toujours parmi les plus grands destinataires d'envois de fonds au monde (9e rang). Dans la région d’Asie de l'Est-Pacifique, le Vietnam occupe la 3e  place, derrière la Chine et les Philippines./.

CPV