Explosion des commandes de fruits et légumes vietnamiens vers les États-Unis et l'Europe

Samedi, 26/03/2022 17:26
Dans le contexte où les exportations de fruits et légumes vers la Chine - 1er débouché de ces produits vietnamiens - font face à de grandes difficultés, de nombreuses entreprises vietnamiennes ont commencé à chercher de nouveaux marchés dont les Etats-Unis et l’UE, considérés comme très prometteurs.

Les exportations nationales de fruits et légumes démarrent bien l'année

Les États-Unis augmentent leurs importations de fruits et légumes transformés du marché vietnamien

Les exportations de fruits et légumes devraient atteindre quatre milliards de dollars en 2021

La mangue séchée du Vietnam est bien appréciée sur de nombreux marchés. Photo: NDEL

M. Nguyen Lam Vien, directeur général de la société par actions Vinamit, a déclaré que «la Chine applique des politiques de plus en plus strictes dans le contrôle de la qualité des produits, de traçabilité, d'emballage,… En particulier, elle poursuit sa politique "Zéro Covid", ce qui pose de grands obstacles pour les entreprises d'exportation de fruits et légumes. Bien que Vinamit ait plus de 20 ans d'expérience sur le marché chinois, les politiques trop strictes dans le contrôle épidémique affectent la mise en œuvre de nos commandes».

Cependant, selon M. Vien, cette difficulté pousse aussi les entreprises à se diversifier et à exploiter de nouveaux marchés.

"L'année dernière, en raison de l'épidémie de COVID-19, Vinamit a dû travailler avec des partenaires de l'UE par téléphone, email, etc. Les négociations et la mise en œuvre de contrats ne furent  pas très importantes. Cependant, depuis le début de cette année, nos commandes vers ce marché ont rapidement augmenté. Nous avons signé des contrats d’exportation de nombreux produits comme jacquier, fruits et légumes transformés », a déclaré M. Vien.

Selon M. Nguyen Van Thu, directeur général de la société par actions des produits alimentaires GC Food, les exportations de fruits et légumes vers l'UE augmentent fortement, avec un doublement de la quantité de produits transformés.

«Nous investissons dans la construction d'une usine de congélation de fruits et légumes dans la province de Dak Lak, d'un capital total d'environ 100 milliards de dongs, qui nous permettra de mieux répondre à la demande croissante sur le marché mondial ainsi que dans le pays», a déclaré M. Thu.

Emballage de fruits du dragon. Photo: vneconomy


En tant qu'entreprise ayant de nombreuses années d'exportation de marchandises vers l'UE, M. Nguyen Dinh Tung, directeur général de la société par actions Vina T&T, a estimé que les fruits et légumes du Vietnam ont de nombreuses opportunités sur ce marché, car le Vietnam est le seul pays de la région Asie-Pacifique ayant conclu un accord de libre-échange avec l'UE. En particulier, après l'entrée en vigueur de l'accord de libre-échange Vietnam - UE (EVFTA), la taxation imposée sur de certains fruits et légumes vietnamiens importés dans l'UE a été réduite à 0%, créant un énorme avantage concurrentiel par rapport à d’autres pays de la région.

«Depuis le début de cette année, le volume de fruits et légumes exportés par Vina T&T vers l'UE a fortement augmenté, en particulier  pamplemousse, noix de coco et  fruit du dragon. Nous prévoyons d'élargir nos catégories de produits dans ce marché», a dit le dirigeant de Vina T&T.

L'Australie, le Royaume-Uni, le Japon, le Canada... sont aussi considérés comme des marchés à fort potentiel.

En janvier et février, les exportations de fruits et légumes du Vietnam vers la Chine ont diminué de près de 19% en valeur par rapport à la même période de l'an dernier, alors qu'une forte croissance a été observée aux États-Unis (+70%), en Corée du Sud (+32%), au Japon (+12%), en Australie (+45,7%), aux Pays-Bas (+51,5%)...

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation