L'UE est un marché avec une demande stable de fruits frais dont la pastèque vietnamienne. Photo: Vinanet


L'UE est actuellement le 2e marché d'exportation de fruits après la Chine. Depuis le 1er août 2020, l’entrée en vigueur de l'accord de libre-échange Vietnam-UE (EVFTA) prévoit une bonne croissance des exportations de fruits et une réduction de la dépendance à un marché.

La filière des fruits vise à exporter 4,2 milliards d’USD en 2020. Cependant, même au cours des premiers mois de l'année, en raison de l'impact de l'épidémie de COVID-19, les exportations de fruits ont fortement chuté.

Selon les données préliminaires du Département général des Douanes, les exportations de fruits en juin ont atteint 286 millions d’USD (+1,7% en un an), portant les exportations en 6 mois à 1,784 milliards d’USD (-12,5%).

Lors des 5 premiers mois de l'année, parmi 5 principaux marchés figurent la Chine, la Corée du Sud, les États-Unis, l'UE et le Japon.

Bien que l'UE soit fortement affectée par le COVID-19, les exportations de fruits vers ce marché en 5 mois se sont établies à 62 millions d’USD (+1,63%).

Bien que l’UE soit classée 2e parmi les 5 premiers débouchés de fruits du Vietnam, la valeur des exportations nationales ne portent pas encore à la hauteur du potentiel d'un marché de 500 millions de personnes et représente 45% de la valeur mondiale des échanges de fruits.

À partir du 1er août 2020, l'EVFTA est entré officiellement en vigueur, ce qui permettra d’ouvrir de grandes opportunités pour l'expansion des marchés d’exportation de produits agricoles, dont fruits.

Selon le ministre de l'Industrie et du Commerce, Tran Tuan Anh, l'UE est l'un des partenaires commerciaux les plus importants du Vietnam. Près de 100% des exportations vietnamiennes vers ce marché seront éliminées de la taxe à l'importation juste après l'entrée en vigueur de l'accord ou après une courte feuille de route, c'est l'occasion pour les entreprises de stimuler leurs exportations de produits agricoles en UE.

En particulier, l'UE est un marché avec une demande stable de fruits frais. Il s’agit d’une bonne occasion pour des produits vietnamiens tels qu’avocat, pastèque, patate douce de pénétrer ce grand marché.

Selon un représentant du Bureau du commerce du Vietnam aux Pays-Bas, avec sa grande taille de marché et sa demande saisonnière, l'UE est un marché attrayant pour les fournisseurs des pays en développement. Les fruits tropicaux nouveaux et exotiques attireront les consommateurs européens. Ce sera une force pour les exportateurs de pays aux climats appropriés, dont le Vietnam./.

Thuy Hanh