Faire de la sylviculture un secteur  moderne tourné vers le progrès technique. Photo d'illustration



Le Premier ministre vient d'approuver la stratégie de développement du secteur forestier du Vietnam pour la période 2021-2030, avec   vision à l'horizon 2050, selon laquelle la sylviculture nationale deviendra vraiment un secteur économique moderne, efficace et hautement compétitif.

L'objectif global est de faire de la sylviculture un secteur économique efficace et pointu techniquement, d’établir, gérer, protéger, développer et utiliser de manière durable les forêts, les superficies prévues pour la foresterie; d’assurer la participation large et égale de tous les secteurs économiques aux activités forestières, de maximiser la mobilisation des ressources financières privées, d’appliquer les sciences et  technologies avancées.

Le prochain objectif est de promouvoir le potentiel, les rôles et les effets des forêts afin que la sylviculture contribue de plus en plus au développement socio-économique, à la protection de l'environnement, à la sécurité de l'eau,  à l'atténuation des catastrophes naturelles, à la réponse proactive et efficace au changement climatique, à la conservation des ressources naturelles, à la biodiversité, à la création d’emplois et à l’augmentation des revenus pour la population, à la mise en œuvre des objectifs nationaux de développement durable,…

Toujours selon cette stratégie, d'ici 2050, la sylviculture du Vietnam deviendra vraiment un secteur économique   moderne, efficace et hautement compétitif en faisant jouer pleinement les potentialités et les avantages des ressources forestières tropicales, des technologies modernes et respectueuse de l'environnement, en créant des produits et services diversifiés à haute valeur ajoutée, en participant activement aux chaînes d'approvisionnement mondiales de valeur, contribuant de plus en plus au développement durable du pays.

CPV