Faire du Vietnam un pays fort et riche par la mer

Mercredi, 09/06/2021 12:53
La Semaine de la mer et des îles du Vietnam en 2021 est l'occasion pour tout le peuple de montrer sa volonté et sa détermination de mettre en œuvre la Stratégie de développement durable de l'économie maritime, avec l'objectif de faire du Vietnam un pays fort et riche par la mer, et de défendre fermement sa souveraineté sur la mer et les îles.

Concours national de photos d'art sur la mer et les îles du Vietnam

Le vidéo "Vietnam: Partir pour aimer - Appel de la mer" sera bientôt publié au public

La jeunesse de la capitale s’oriente vers la mer et les îles du pays

"Printemps à Truong Sa 2021”, un rendez-vous d’affection entre le continent et la mer et les îles

Photo: baohiemxahoi.vn

C'est ce qu’a partagé M. Ta Dinh Thi, chef du Département général de la mer et des îles du Vietnam, à l'occasion de la Semaine de la mer et des îles du Vietnam (du 1er au 8 juin), lors d'une interview accordée au Journal en ligne du PCV.

Le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement a choisi comme thème de cette Semaine «Protection des océans et développement durable des moyens de subsistance marins au Vietnam». «C'est également l'un des objectifs fixés pour concrétiser les contenus de la Résolution du Comité central du Parti sur la stratégie de développement durable de l'économie maritime du Vietnam à l'horizon 2030, avec une vision 2045», a-t-il souligné.

Le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement propose aux  ministères, secteurs et organisations de renforcer les informations et la propagande globale sur les questions liées à la mer et aux îles ; les droits et intérêts légitimes du Vietnam en mer conformément au droit international ; les points de vue et directives du Parti, les politiques et lois de l'État sur la mer et les îles ; la protection de l'environnement, la conservation et le développement durable de la biodiversité marine ; la réponse active au changement climatique et la prévention et la lutte contre les catastrophes naturelles ; l’assurance de la défense et de la sécurité, le développement de l'économie maritime ; la coopération internationale dans les domaines liés à la mer et aux îles...

Concernant le développement durable des moyens de subsistance marins en association avec la protection de la biodiversité marine, Ta Dinh Thi a souligné la nécessité de plans de développement des moyens de subsistance marins très précis et urgents en vue d’assurer les conditions de vie des populations ainsi que de protéger l’environnement maritime et insulaire.  

Il faudra avoir des plans de développement des moyens de subsistance marins très précis et urgents en vue d’assurer les conditions de vie des populations. Photo: tuyengiao.vn


«On peut voir que les zones côtières et marines du Vietnam sont de plus en plus menacées par l'augmentation des phénomènes extrêmes de changement climatique tels que élévation du niveau de la mer, tempêtes, etc., et la pandémie de COVID-19 a gravement affecté les activités de production et les moyens de subsistance des populations. Les principaux moyens de subsistance les plus directement touchés sont la pêche, l'aquaculture marine, le tourisme et la navigation maritime. En particulier, les communautés côtières qui dépendent directement et fortement des ressources naturelles, en particulier de la pêche, sont les plus vulnérables», a indiqué Ta Dinh Thi.

Toujours selon lui, pour parvenir à l'objectif de faire du Vietnam un pays fort et riche par la mer, et de défendre fermement la souveraineté nationale sur la mer et les îles du pays, il faut des politiques correctes de l’Etat ainsi que  la collaboration de toute la société.

Renforcer la coopération internationale afin de rechercher des soutiens financiers et technologiques au service de développement durable de l'économie marine et de la protection des ressources naturelles marines ; renforcer la résilience et améliorer la capacité d'adaptation de la communauté, des secteurs économiques et des écosystèmes ; encourager la participation des entreprises, des scientifiques, des communautés et des organisations non gouvernementales aux activités de protection de l'environnement marin et insulaire ; établir des plans de développement durable des moyens de subsistance marins pour les habitants du littoral doivent être considérés comme les tâches prioritaires. 

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation