Photo d'illustration/CPV


Dans son rapport sur les Perspectives de l'économie mondiale, le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une croissance économique en Asie cette année d'environ 6,5%. Certains pays affichent de bons taux de croissance  comme Singapour, + 6% (contre -5,4% en 2020), la Chine, +8% (+2,3% en 2020).

Dans le groupe des 5 pays d'Asie du Sud-Est, le Vietnam est en tête (en termes de taux de croissance) avec 3,8% (+2,9% en 2020).

Les 4 pays restants à savoir l'Indonésie, la Thaïlande, les Philippines, la Malaisie et l’Indonésie, ont tous connu une décroissance  l'année dernière, et les prévisions de croissance de cette année sont également inférieures à 3,5%. Même, le FMI prévoit que la Thaïlande n'augmenterait que de 1% contre -6,1% en 2020. 

Selon le FMI, les perturbations de la chaîne d'approvisionnement et les pressions sur les prix freinent la dynamique de reprise des économies. En conséquence, la prévision de croissance mondiale pour 2021 a été abaissée à 5,9 %, en légère baisse par rapport aux 6 % précédents et inchangée la prévision pour 2022 à 4,9 %. 

Cette organisation a reconnu que la main-d'œuvre est toujours inférieure au niveau d'avant l'épidémie. Globalement, le marché du travail dans les pays émergents et en développement est plus touché que dans les pays développés.


CPV