Forbes: La construction d'une usine en Caroline du Nord est une nouvelle étape pour VinFast

Mercredi, 06/04/2022 23:33
La construction de VinFast dans une usine de véhicules électriques et de batteries de 2 milliards de dollars aux États-Unis est considérée comme la dernière étape de la société automobile vietnamienne dans le domaine concurrentiel des véhicules électriques, selon Forbes.

Le président Biden salue l'investissement de 4 milliards d’USD de VinFast aux États-Unis

Photo: CafeF


Selon le magazine américain Forbes, le fait que VinFast, du groupe vietnamien Vingroup, prévoit de construire une usine de véhicules électriques et de batteries de 2 milliards de dollars aux États-Unis est considéré comme la dernière étape de la société automobile vietnamienne dans le domaine concurrentiel des véhicules électriques.

La semaine dernière, VinFast a annoncé avoir signé un protocole d'accord avec l’administration de l'État de Caroline du Nord pour lancer sa première usine de véhicules aux États-Unis. Le complexe de 800 hectares aura la capacité de produire 150.000 véhicules par an, principalement des voitures électriques, des bus et des batteries de véhicules électriques.

"Ce projet affirme l'engagement de VinFast en matière d'investissement et de développement commercial sur les marchés internationaux en général et aux États-Unis en particulier", selon un communiqué lors de la cérémonie de signature.

VinFast a déclaré que la première phase de l'usine commencera la construction cette année et se terminera en juillet 2024. La société fabriquera des véhicules qui joueront un rôle majeur dans la production de ses modèles électriques VF 8 et VF 9.

M. Adam McCarty, économiste en chef chez Mekong Economics, a déclaré: "Il est extrêmement logique que VinFast   construise une usine aux États-Unis. Je pense qu'ils ont déjà défini une stratégie globale et la mettent en œuvre étape par étape avec sérieux."

Selon les données fournies par Statista, les États-Unis étaient le deuxième marché automobile mondial l'année dernière après la Chine avec environ 15 millions de nouvelles immatriculations. M. McCarty a déclaré que l'usine rapprochera VinFast des consommateurs de ce grand marché et s'alignera sur les tendances commerciales et d'embauche aux États-Unis.

L'investissement aidera Vinfast à accéder à une "technologie supplémentaire" et à des "compétences marketing à l'américaine", a-t-il ajouté.

Frederick Burke, avocat principal du cabinet d'avocats Baker McKenzie, a partagé que, pour soutenir les entreprises, le gouvernement fédéral et de nombreux États américains ont offert des incitations aux constructeurs automobiles étrangers, tels que Toyota et Mercedes-Benz.

Selon lui, pour être compétitif, VinFast devra peut-être trouver des composants sophistiqués, tels que des véhicules électriques en provenance d'Allemagne et des usines de voitures appartenant à des Japonais en Thaïlande. Cependant, il pense que les Vietnamiens peuvent être fiers d'avoir l'une des entreprises nationales opérant aux États-Unis.

"VinFast est une entreprise très dynamique qui décide d'agir rapidement, il sera donc intéressant de voir ce qu'elle peut faire aux États-Unis", a ajouté M. Burke.

VinFast s'attend à ce que l'offre publique initiale aux États-Unis aide le constructeur automobile vietnamien à augmenter ses ventes de véhicules électriques après l'ouverture de son siège social à Los Angeles et la présentation de deux modèles de voitures électriques au Salon de l'auto de Los Angeles 2021./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation