De janvier à août, les entreprises dans le pays ont exporté 203.000 tonnes de poivre pour 445 millions de dollars. Photo: congthuong

 

Une situation due à la chute du prix d'exportation, de 13,5% par rapport à la même période de l’année passée.

Les exportations vietnamiennes de poivre - en particulier poivre noir moulu - ont fortement augmenté sur les débouchés importants comme États-Unis, Royaume-Uni, Pays-Bas, Japon, Australie, Thaïlande, Suède, Chine, Corée du Sud, Chili et Allemagne.

L’Allemagne est demeurée l’un des 5 premiers importateurs de poivre vietnamien et aussi le 1er au sein de l’UE.

Selon les données du Centre du commerce international (CCI), de janvier à mai, contrairement à la chute de sa demande en poivre du Brésil - aussi le plus grand fournisseur de poivre sur le marché allemand -, ce pays européen a augmenté ses importations de poivre vietnamien de 19,7% en volume en glissement annuel. 

Pendant cette même période, en Allemagne, les parts de marché de ce produit vietnamien ont été de 39,2%, contre 31,4% en glissement annuel.

CPV