L'économie vietnamienne devrait être prudente face aux risques externes

Mardi, 17/01/2023 23:43
Après une croissance impressionnante de 8,02 % en 2022, l'économie vietnamienne devra être prudente face aux défis de cette année, ont prévenu de nombreuses organisations internationales la semaine dernière.

Financial Times: faible inflation au Vietnam par rapport aux autres économies

Savills: L'immobilier au Vietnam est un point brillant en Asie du Sud-Est

Combien les 10 plus grandes économies du monde investissent-elles au Vietnam ?

leftcenterrightdel
Photo: Baoquocte 

Le site web du Forum de l'Asie de l'Est a publié des articles d'experts disant qu'en 2023, le moteur de l'économie vietnamienne pourrait ne plus être les exportations ou les dépenses de consommation, qui ont fortement augmenté en 2022, mais plutôt la reprise du tourisme lorsque la Chine rouvrira ses frontières. A cela s'ajoute la politique du gouvernement vietnamien d'augmenter fortement les investissements pour stimuler l'économie afin d'atteindre une croissance du PIB de 6,5 %.
 
Cependant, de nombreuses organisations internationales ont conseillé au Vietnam d'être prudent face aux risques externes.
 
Dans le rapport Vietnam At A Glance, HSBC estime que 2023 sera une année difficile. Le plus grand risque pour la croissance réside dans les difficultés commerciales croissantes, dans le contexte où la croissance des principaux partenaires commerciaux devrait ralentir.
 
La Banque mondiale a également averti que les sombres perspectives de l'économie mondiale seront particulièrement difficiles pour les pays en développement et les marchés émergents.
 
"Le marché intérieur doit continuer à être prudent face au risque d'inflation élevée, dépassant éventuellement les 4 à 4,5 %, en raison du retard du plan de relance, du développement socio-économique et des prévisions de forte inflation dans les principales économies partenaires du Vietnam. Ce taux d'inflation n'est pas trop élevé par rapport à de nombreux pays de la région. Le Vietnam doit trouver un juste équilibre entre la promotion de sa croissance et le contrôle de l'inflation", a déclaré Mme Dorsati Madani, économiste chez la Banque mondiale au Vietnam.
 
Le Fonds monétaire international (FMI) recommande au Vietnam de maintenir une politique de taux de change flexible dans le contexte où les risques de rupture d'approvisionnement et d'inflation sous-jacente élevée peuvent persister.
 
"En termes de politique monétaire, compte tenu de la hausse de l'inflation, notre meilleur conseil est de resserrer davantage en augmentant les taux d'intérêt, ce qui contribuera probablement à assurer la maîtrise de l'inflation. Quant à la politique budgétaire, il est nécessaire de garantir que les investissements publics dans les infrastructures et le numérique soient bien mis en œuvre, facteur important pour libérer les ressources en capital et ainsi soutenir la croissance à long terme", a déclaré Mme Antoinette Sayeh, directrice générale adjointe du FMI.
 
Diverses prévisions sur la croissance du Vietnam cette année ont été faites. HSBC prévoit une croissance de 5,8 %, la Banque mondiale, de 6,3 % et Standard Chartered, de 7,2 %./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation