L'investissement de l'UE au Vietnam est également considéré comme positif quelques mois après l’entrée en vigueur de l'EVFTA. Sur la photo: l'usine Piaggio au Vietnam/Baodautu


M. Nguyen Hoai Nam, secrétaire général adjoint de l'Association vietnamienne des exportateurs et producteurs de produits aquatiques (VASEP), a cité une série de chiffres concernant les effets positifs de l'EVFTA.

Au cours des 7 premiers mois de 2020, les exportations de produits aquatiques vers l'UE ont chuté continuellement, atteignant le creux de la vague en juin. Cependant, un changement s’est amorcé en août. Le premier mois où l'EVFTA est entré en vigueur, les exportations de produits aquatiques vers le marché européen n'ont augmenté que de 1%. Toutefois, les mois suivants, la croissance a été de plus en plus forte avec 20% en octobre, 30% en novembre et environ 15% en décembre.

Parmi les produits aquatiques d’exportations vers l'UE, la crevette a connu le taux de croissance le plus élevé avec 16% en août, puis respectivement 30%, 41%, 40%  les mois suivants et 30% en décembre.

“Le Vietnam a fait bon usage des opportunités offertes par EVFTA. Par conséquent, bien que lors des sept premiers mois de l'année les exportations aient diminué considérablement, au cours des quatre derniers mois de l'année, elles ont été à nouveau +récupérées+”, a souligné M. Nguyen Hoai Nam.

Selon le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce, Tran Quoc Khanh, le chiffre d'affaires des exportations nationales vers le marché européen a augmenté de manière significative après l'entrée en vigueur de l'EVFTA.

Le chiffre d'affaires a augmenté de plus de 7% en août, de plus de 9% en septembre et de 15% le  troisième mois après la mise en œuvre de l'accord.

Ainsi, après 3 mois de mise en œuvre de l'EVFTA, l'augmentation moyenne des exportations vers l'UE est de 10-11%.

Avec d'autres accords de libre-échange (ALE), au cours des premières années, le taux d'entreprises profitant des incitations fiscales était faible, environ 2-3%, le plus élevé n'étant que de 8-9%.

En plus des exportations, les investissements européens vers le Vietnam ont profité également de l'entrée en vigueur de l'EVFTA avec 752 millions de dollars (100 millions de plus qu’avant son entrée en vigueur), a-t-il déclaré.

“Les investisseurs sont toujours à la recherche d'opportunités pour l'avenir. Lorsqu'ils ont vu l'EVFTA entrer en vigueur, ils ont investi pour profiter de l'occasion”, a souligné le vice-ministre Tran Quoc Khanh.

Les données du Département des investissements étrangers (ministère du Plan et de l'Investissement) montrent que de janvier à novembre, l’UE (à l'exclusion du Royaume-Uni) a investi au Vietnam plus de 1,4 milliard de dollars, un chiffre positif dans le contexte de pandémie de Covid-19.

Opportunités dans le futur

M. Giorgio Aliberti, ambassadeur et chef de la délégation de l'UE au Vietnam, a déclaré que ce succès n'est que le début. “La transparence des politiques, la suppression des procédures bureaucratiques ou le respect des normes environnementales... tous ces facteurs, lorsqu'ils sont améliorés, aident non seulement le Vietnam à attirer des investissements de l'UE, mais aussi d'autres pays”, a déclaré M. Giorgio Aliberti. Il a souligné que de nombreux investisseurs considèrent le Vietnam comme un centre de production de la région du Sud-Est asiatique.

Dans la région, l'UE a également signé un ALE avec Singapour. Mais la différence fondamentale est que Singapour ne peut pas devenir un centre de fabrication de la région. Cet avantage appartient au Vietnam.

“Le Vietnam peut se positionner comme un centre de fabrication. La Thaïlande fait face à des difficultés, les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine ne peuvent pas être améliorées de sitôt, aussi les investisseurs accorderont-ils plus d'attention au Vietnam en tant que destination d'investissement attractive. L'EVFTA donnera au Vietnam un avantage particulier”, a-t-il estimé.

“J'observe un afflux d'investissements de l'UE vers le Vietnam. L'année 2021 sera l'année du commerce bilatéral, avec une forte augmentation des flux d'investissement de l'UE vers le Vietnam”, a assuré M. Torben Minko, membre du Conseil d'administration d'EuroCham au Vietnam./.

CPV