Photo d’illustration: doanhnghiep

Selon les calculs de la BM, le PIB du Vietnam au troisième trimestre 2021 a diminué de 6,2% par rapport à la même période en 2020, la plus forte baisse depuis que le Vietnam a commencé à publier son PIB trimestriel.

La distanciation sociale prolongée dans les principaux centres économiques due à la quatrième vague du COVID-19 a causé de grands dommages aux activités commerciales et au marché du travail au Vietnam, selon la BM.

Alors que le nombre de nouvelles infections au COVID-19 commence à baisser, Hanoï et certaines autres localités ont assoupli les restrictions strictes pour améliorer le déplacement, l'indice de production industrielle et les ventes au détail. Cependant, ces indicateurs ont tout de même enregistré une croissance plus faible qu'il y a un an.

Alors que la balance commerciale des marchandises s'améliore progressivement en raison du ralentissement de la croissance des importations, le montant des investissements directs étrangers (IDE) prescrits a augmenté pour le troisième mois consécutif. Cela montre la confiance des investisseurs étrangers en le potentiel à long terme de l'économie vietnamienne.

L'inflation est restée faible dans un contexte de baisse demande intérieure, tandis que le dong vietnamien a continué de s'apprécier en termes nominaux sur le marché national officiel.

CPV/VNA