La BM prévoit une croissance de 5,5% pour le Vietnam en 2022

Lundi, 17/01/2022 13:53
La reprise économique du Vietnam devrait s’accélérer en 2022, la croissance du PIB devant atteindre 5,5%, contre 2,6% au cours de l’année qui vient de se terminer, a prévu la Banque mondiale dans sa dernière mise à jour économique pour le Vietnam.

La BM finance l'adaptation au changement climatique de Vinh Long

BM: de nouveaux moteurs de la croissance du Vietnam

BM: Le Vietnam figure parmi les 8 premiers pays bénéficiaires d’envois de fonds de sa diaspora

Photo d'illustration: VNA

Intitulé "Pas de temps à perdre: les défis et les opportunités d’un commerce plus propre pour le Vietnam" et publiée jeudi 13 janvier lors d’une visioconférence de presse à Hanoi, ce rapport a mis l’accent sur l’écologisation du secteur du commerce.

Le commerce, bien qu’il ait été un moteur important de la croissance économique remarquable du Vietnam au cours des deux dernières décennies, est à forte intensité de carbone - représentant un tiers des émissions totales de gaz à effet de serre du pays - et polluant.

Alors que le Vietnam a commencé à décarboniser les activités liées au commerce, il reste encore beaucoup à faire pour répondre aux pressions croissantes des principaux marchés de destination, des clients et des multinationales pour des produits et services plus verts, a-t-il indiqué.

"Le commerce sera un élément clé des actions climatiques du Vietnam dans les années à venir", a déclaré Carolyn Turk, directrice nationale de la Banque mondiale pour le Vietnam.

"La promotion d’un commerce plus vert aidera non seulement le Vietnam à respecter son engagement d’atteindre zéro émission nette en 2050, mais l’aidera également à conserver son avantage concurrentiel sur les marchés internationaux et à garantir que le commerce reste un générateur essentiel de revenus et d’emplois".

Le rapport recommandait au gouvernement vietnamien d’agir sur trois fronts : faciliter le commerce des biens et services verts, encourager les investissements directs étrangers verts et développer des zones industrielles plus résilientes et sans carbone.

En supposant que la pandémie de Covid-19 sera maîtrisée au pays et à l’étranger, les prévisions prévoyaient que le secteur des services vietnamien se rétablirait progressivement à mesure que la confiance des consommateurs et des investisseurs se rétablirait, tandis que le secteur manufacturier bénéficierait d’une demande stable des États-Unis, de l’Union européenne et de la Chine. Le déficit budgétaire et la dette devraient rester viables, le ratio dette/PIB étant projeté à 58,8%, bien en deçà de la limite statutaire.

Les perspectives sont toutefois soumises à de sérieux risques de baisse, en particulier l’évolution inconnue de la pandémie. Les flambées de nouveaux variants peuvent entraîner de nouvelles mesures de distanciation sociale, freinant l’activité économique. Une demande intérieure plus faible que prévu au Vietnam pourrait peser sur la reprise.

En outre, de nombreux partenaires commerciaux sont confrontés à une réduction de l’espace budgétaire et monétaire, ce qui pourrait restreindre leur capacité à soutenir davantage leur économie si la crise persiste, ce qui pourrait à son tour ralentir la reprise mondiale et affaiblir la demande d’exportations vietnamiennes.

Les experts de la BM ont estimé que des réponses politiques prudentes pourraient atténuer ces risques. Des mesures de politique budgétaire, notamment une réduction temporaire des taux de TVA et une augmentation des dépenses de santé et d’éducation, pourraient soutenir la demande intérieure globale.

Le soutien aux entreprises et aux citoyens concernés pourrait être plus substantiel et plus ciblé. Les programmes de protection sociale pourraient être mieux ciblés et mis en œuvre plus efficacement pour faire face aux conséquences sociales graves et inégales de la crise. Les risques accrus dans le secteur financier doivent être surveillés de près et traités de manière proactive.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation