La croissance "impressionnante" de l’import-export 3 ans après l'entrée en vigueur du CPTPP

Mercredi, 19/01/2022 00:17
Après 3 ans d'adhésion à l'Accord de partenariat transpacifique global et progressif (CPTPP), le Vietnam a assez bien exploité cet accord à bien des égards, mais il reste encore de nombreux défis en termes de transformation numérique et de réforme institutionnelle.
La croissance "impressionnante" de l’import-export 3 ans après l'entrée en vigueur du CPTPP. Photo d'illustration/CafeF

 

Ces dernières années, le Vietnam s'est activement transformé et a fait des efforts pour se mettre à niveau en termes de qualité institutionnelle et de qualité des produits pour s'harmoniser dans le terrain de jeu ALE "de haut niveau".

Selon l'Association des exportateurs et producteurs des produits aquatiques du Vietnam  (VASEP), 10 marchés membres du CPTPP représentent actuellement plus de 25 % du chiffre d'affaires total des exportations de produits aquatiques du Vietnam. Nombre  d’entre eux sont les principaux marchés d'exportation de produits aquatiques vietnamiens tels que le Japon, le Canada, l'Australie et le Mexique,…

Selon Mme Le Hang, directrice adjointe du Centre VASEP.PRO (VASEP), il faut noter que les exportations vers certains marchés du CPTPP ont connu une très forte percée ces 3 dernières années, notamment au Canada, en Australie, au Chili et au Pérou.

En 2020, lorsque l'épidémie de Covid-19 a provoqué une baisse des exportations de produits aquatiques du Vietnam vers la plupart des marchés, en particulier les grands marchés, les exportations vers le Canada, le Chili, le Pérou et l'Australie ont enregistré une croissance respectivement de 14%, 14%, 9% et 8%. En 2021, les exportations de produits aquatiques vers ces marchés continuent d’augmenter, notamment + 54 % au Mexique.

Concernant les importations, Mme Le Hang a fait savoir qu’"au cours de ces 5 dernières années seulement, les produits aquatiques exportés transformés à partir de matériaux importés ont représenté 24 à 30 % de la valeur totale des exportations, contribuant ainsi de manière significative pour amener le Vietnam à la troisième place parmi les principaux pays exportateurs de produits aquatiques du monde". Cela montre que les entreprises savent profiter des tarifs d'importation pour créer des emplois et des revenus pour les travailleurs, et profiter de la capacité des usines de transformation...

Les produits aquatiques du Vietnam dominent progressivement le marché des pays du CPTPP. Photo d'illustration/VOV

Le rapport de l'industrie de l'industrie et du commerce montre que, dans le contexte de l’épidémie, les ALE de nouvelle génération et de haut niveau comme le CPTPP ont eu une contribution importante au chiffre d’affaires à l’import-export du Vietnam, de près de 670 milliards de dollars en 2021.

Tran Thanh Hai, directeur adjoint du département de l’Import-Export du ministère de l'Industrie et du Commerce, a déclaré que depuis l'entrée en vigueur du CPTTP, le chiffre d'affaires des exportations vers les marchés membres a augmenté de manière très impressionnante.

Selon les experts, les accords de libre-échange, en particulier les ALE de nouvelle génération tels que l'EVFTA et le CPTPP, continueront d'ouvrir les préférences tarifaires, créant des incitations pour attirer les investissements afin d'augmenter la capacité de production, aidant les entreprises exportatrices à se professionnaliser sur la scène internationale. En conséquence, on s'attend à ce que les exportations continuent d'être un point positif de l'économie, garantissant des emplois aux travailleurs et permettant au Vietnam de participer plus profondément à la chaîne d'approvisionnement mondiale./.

Phương Đoàn

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation