L'EVFTA créera de nombreuses opportunités pour les exportations des produits de textile du Vietnam. Photo: TCTC


Entré en vigueur le 1er août, cet accord réduira considérablement les tarifs entre les deux partenaires commerciaux, et éliminera à terme 99% des taxes douanières.

Selon l'article, cet ALE aidera le Vietnam à stimuler une croissance significative dans le commerce et l’investissement. L'UE est déjà le deuxième plus grand marché d'exportation du pays. Les exportations vietnamiennes vers la zone euro ont augmenté régulièrement ces dernières années, avec un taux de croissance annuel de 11%, atteignant 42,5 milliards de dollars en 2018. Les principaux produits exportés comprennent équipements de télécommunications, électronique, textile, produits industriels auxiliaires et produits alimentaires tels que café,  riz et produits aquatiques.

Avec l’entrée en vigueur de l'EVFTA, 70% des produits vietnamiens seront exonérés de taxes douanières dans les 26 pays membres de l'UE. Les articles encore soumis à la taxe seront progressivement réduits sur 7 ans. L'accord serait particulièrement opportun à la suite des perturbations de la chaîne d'approvisionnement et des barrières tarifaires. De nombreuses entreprises peuvent désormais rechercher des opportunités de diversifier ou remodeler leurs chaînes d'approvisionnement pour faire face aux problèmes actuels ou pour se prémunir contre les risques futurs.

Alors que les pays du monde entier commencent à rouvrir prudemment leurs économies, de plus en plus d'entreprises cherchent à relancer les chaînes d'approvisionnement, et à travers l'EVFTA, la précieuse position du Vietnam continue d'être renforcée. L'article affirme que le Vietnam est l'un des premiers marchés de l'ASEAN à assouplir les restrictions de blocus et que ce pays est maintenant dans une position très favorable pour saisir les opportunités de la demande d'investissement refoulés et de l'évolution des tendances de   production mondiale.

CPV