Photo d'illustration: VNA

 

S'exprimant lors de la conférence de connexion d'investissement Vietnam - Japon, Takeo Nakajima a déclaré que jusqu'à 2019, les entrées d'IDE au Vietnam n'ont cessé d'augmenter. De nombreuses entreprises mondiales, dont celles du Japon, ont augmenté leurs investissements au Vietnam. Cependant, depuis le début de l'année, les entrées d'IDE au Vietnam ont ralenti en raison de l'impact de l'épidémie de COVID-19 et l’afflux de capitaux se redresserait dans la période post-COVID-19.

Le ralentissement des entrées d'IDE en provenance du Japon est en partie dû aux difficultés causées par le COVID-19 de nombreuses entreprises japonaises au Vietnam. Selon les résultats d'une enquête menée par JETRO, jusqu'à 65% des entreprises interrogées ont déclaré que leurs revenus avaient fortement diminué en raison de l'épidémie de COVID-19.

Cependant, selon Takeo Nakajima, le taux d'entreprises japonaises ayant enregistré un chiffre d'affaires réduit au Vietnam est bien inférieur à celui dans d'autres pays de la région. Notamment, seulement 5% des entreprises japonaises opérant au Vietnam ont réalisé un chiffre d'affaires diminué de plus de 50%.

Le redressement rapide des entrées d'IDE au Vietnam résulte également de la mise en place par le gouvernement vietnamien de nombreuses politiques pour attirer les entreprises étrangères et favoriser leurs activités, dont celles du Japon, selon Takeo Nakajima.
En outre, selon le représentant de JETRO, le Vietnam a adhéré à de nombreux accords de libre-échange et de partenariat économique ainsi que participe pas à pas aux chaînes d'approvisionnement mondiales. La plupart des institutions financières internationales, dont le Fonds monétaire international (FMI), ont prévu que parmi les pays d'Asie du Sud-Est, seul le Vietnam connaîtrait une croissance cette année.

Pour sa part, le directeur de Vietrade, Vu Ba Phu, a déclaré qu'après 47 ans d'établissement des relations diplomatiques, le Japon reste un investisseur important du Vietnam. Ces dernières années, la vague d'investissements japonais au Vietnam n'a cessé d'augmenter tant en nombre d'entreprises qu'en capital d'investissement.

Selon Vu Ba Phu, en 2018, le Japon s'est classé au premier rang parmi 112 pays et territoires investissant au Vietnam, avec 8,59 milliards de dollars (24,2%). Fin 2019, plus de 2.000 entreprises japonaises ont investi au Vietnam et les entrées d'IDE en provenance du Japon ont continué d'augmenter fortement. En 2019, le Japon a été le deuxième investisseur étranger au Vietnam, avec un capital total de 59,3 millions de dollars.

La conférence, organisée virtuellement par le Centre ASEAN-Japon (AJC) et JETRO, en coordination avec l'Agence de promotion du commerce du Vietnam (Vietrade) relevant du ministère de l'Industrie et du Commerce, le bureau commercial du Vietnam au Japon et trois provinces vietnamiennes de Vinh Phuc, Quang Ninh et de Nghe An, a réuni des centaines d'entreprises vietnamiennes et japonaises.

CPV/VNA