Afin d’aider les entreprises vietnamiennes à augmenter leurs exportations vers le Chili, le département de la Promotion commerciale (du ministère de l’Industrie et du Commerce) a collaboré avec l’Agence vietnamienne du commerce au Chili et la Chambre chilienne de commerce au Vietnam pour organiser récemment une conférence en ligne ayant pour thème "Promotion du commerce et de la coopération entre les entreprises vietnamiennes et chiliennes", avec la participation d’une cinquantaine d’entreprises des deux pays.

Lors de l’évènement, Lê Hoang Tai, chef adjoint du département de la Promotion commerciale, a fait savoir que les prévisions de croissance de l’économie vietnamienne pour 2021 restaient positives malgré la pandémie de COVID-19. En effet, la Banque asiatique de développement (BAD) a prévu que le Vietnam pourrait atteindre une croissance de 3,8% cette année. L’économie vietnamienne se rétablira rapidement à condition que la pandémie soit jugulée d’ici à la fin de l’année et que 70 % de sa population soient vaccinés au deuxième trimestre de 2022. La BAD estime qu’une croissance de 6,5% sera atteignable en 2022.

À l’heure actuelle, le gouvernement vietnamien met en place des mesures énergiques visant à relancer son économie. En effet, il cherche à éliminer les obstacles administratifs, à renforcer la transformation numérique et à faciliter l’accès des entreprises aux réseaux d’affaires mondiaux, a déclaré Lê Hoang Tai.

Selon Lê Hoang Tai, les échanges commerciaux entre le Vietnam et le Chili se développent considérablement grâce aux accords de libre-échange dont les deux parties sont signataires, dont l’Accord de libre-échange Vietnam-Chili et le l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP).

Malgré la pandémie de COVID-19, en août, leurs échanges commerciaux ont atteint 1,27 milliard de dollars. Les exportations vietnamiennes vers le marché chilien ont augmenté de 44 % tandis que les exportations chiliennes vers le marché vietnamien ont connu une hausse de 15 % en glissement annuel.

Lê Hoang Tai a dit souhaiter que ce genre de conférence permette aux entreprises des deux pays de mieux s’entendre pour établir des partenariats durables.

Pour sa part, l’ambassadeur vietnamien au Chili, Pham Truong Giang, a mis en valeur l’Accord de libre-échange entre les deux pays qui est entré en vigueur en 2014. Cet accord a permis un meilleur accès des produits vietnamiens au marché chilien et vice versa. Récemment, les pamplemousses vietnamiens ont été expédiés vers le Chili.

De son côté, Manuel Ubilla Espinoza, président de la Chambre de commerce Vietnam-Chili, s’est engagé à continuer de coopérer étroitement avec le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce et l’ambassade vietnamienne au Chili pour réaliser le potentiel de commerce entre les deux pays. "Il faut que les entreprises des deux pays profitent au mieux des préférences tarifaires offertes par les accords de libre-échange", a-t-il dit.

Le Chili est un marché prometteur pour les exportateurs vietnamiens, car il applique des droits de douane moins élevés que d’autres pays. Et les entreprises vietnamiennes peuvent profiter du marché chilien pour pénétrer les autres marchés d’Amérique du Sud./.

CPV/NDEL