La zone industrielle de Dinh Vu. Photo: VNA

 

Le site vietnam-briefing.com du Cabinet de conseil spécialisé dans l'investissement direct étranger en Asie « Dezan Shira & Associates » a publié le 6 mai un article soulignant le rôle important de la Belgique dans la promotion du commerce extérieur et des investissements au Vietnam depuis l'entrée en vigueur de l’accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Vietnam (EVFTA).

Selon l'article, les principaux domaines qui intéressent particulièrement les investisseurs belges au Vietnam sont les zones industrielles, l'alimentation et les boissons, l'industrie manufacturière, les produits pharmaceutiques et les énergies renouvelables.

Au cours de la dernière décennie, les relations commerciales et d'investissement entre le Vietnam et la Belgique se sont considérablement améliorées. Cela est dû à la croissance de l'économie vietnamienne et à l'expansion et à la mondialisation d'un certain nombre de sociétés belges.

Riccardo Benussi, directeur du développement des affaires européennes chez Dezan Shira & Associates, a déclaré que les entreprises belges étaient de plus en plus nombreux à chercher à investir au Vietnam, notamment depuis l’entrée en vigueur de l'EVFTA entraînant la réduction des tarifs douaniers.

En mars dernier, la Belgique comptait 78 projets d'investissement au Vietnam, avec un capital enregistré total de 1,1 milliard de dollars, se classant 23e parmi les 131 pays investissant au Vietnam. D'autre part, le Vietnam est le 14e partenaire commercial de la Belgique, avec une valeur commerciale de 707,55 millions de dollars en 2020, soit une augmentation de 6,7% par rapport à 2019.

Le plus gros investissement de la Belgique au Vietnam est le développement et l'exploitation de la zone industrielle Deep C qui a attiré plus de 130 projets des investisseurs étrangers, dont la Belgique, l'Allemagne, le Japon, la République de Corée, les États-Unis et Singapour.

Au cours des dernières années, les investissements belges au Vietnam se sont concentrés sur les ports maritimes, les infrastructures, l'immobilier, la production d'électricité, l'alimentation et les boissons, la vente au détail, les énergies vertes et renouvelables.

L’article a conclu que le Vietnam avait connu une croissance économique exponentielle au cours de la dernière décennie, signé un certain nombre d'accords de libre-échange pour stimuler le commerce dans la région.

L'augmentation du commerce bilatéral entre la Belgique et le Vietnam, ainsi que l'afflux croissant d'investissements directs étrangers (IDE) en provenance de Belgique, montrent de bonnes perspectives pour les relations bilatérales. 

CPV/VNA