Le Vietnam serait dans les temps à  venir l'une des destinations privilégiées par les investisseurs étrangers en raison justement de l'épidémie. Photo d'illustration


Du fait de l'épidémie de Covid-19, les investissements directs étrangers (IDE) au Vietnam commencent à diminuer. Selon un rapport du Département de l'investissement étranger du ministère du Plan et de l'Investissement, le Vietnam a attiré près de 6,47 milliards de dollars d'IDE pendant les deux premiers mois 2020, en baisse de 23,6% par rapport à la même période de 2019.

Parmi 38 pays et territoires investissant au Vietnam, Singapour est en tête avec 4,12 milliards de dollars, suivi par la Chine, la République de Corée, Hong Kong, Taïwan (Chine), le Japon,…

Mais selon des experts, le Vietnam serait dans les temps à  venir l'une des destinations privilégiées par les investisseurs étrangers en raison justement de l'épidémie. 

Opportunités de changement des flux de capitaux

Dans son récent rapport présenté au gouvernement, le ministère du Plan et de l’Investissement a indiqué qu'en raison de  l'épidémie, les activités visant à sonder les opportunités d'investissement au Vietnam des investisseurs potentiels ont été retardées ... La demande des consommateurs, en particulier en biens non essentiels, diminuera fortement, entraînant des retards dans la production, des stocks importants. Les nouveaux investisseurs hésiteront à prendre des décisions. Pour les projets déjà mis en œuvre, l'augmentation du capital pourrait être retardée.

Selon Nguyen Bich Lam, directeur général du Département général des Statistiques, le Vietnam compte encore des points favorables dans l’attraction des IDE, dont la guerre commerciale américaine-chinoise conduisant a un déplacement des IDE au Vietnam ou des accords de libre-échange de nouvelle génération, y compris l'Accord de libre-échange Vietnam - Union européenne (EVFTA).

L'équipe de recherche de la banque BIDV a également estimé que l'épidémie  permettrait au Vietnam de recevoir davantage de nouveaux projets d'IDE. Selon les experts du BIDV, la maladie incitera les investisseurs à envisager de déplacer leurs capitaux, les projets d'IDE en provenance de Chine et des territoires voisins (Hong Kong, Macao ...), qui ont connu des changements dans le contexte des tensions commerciales américano-chinoises.

Google et Microsoft augmenteront leur production au Vietnam. Photo: ngoibuttre



Deux scénarios d’attraction de l’IDE

Compte tenu de l'impact de l'épidémie sur l'attraction des IDE, le Département général des Statistiques a élaboré deux scénarios d’attraction des IDE en 2020.

Scénario I: si l'épidémie de Covid-19 prend fin au premier trimestre, les IDE en 2020 sont estimés à 38,6 milliards de dollars, en hausse de 7,3% par rapport à 2019 et en baisse de 2,7 points de pourcentage par rapport au scénario original.

Scénario II: si l'épidémie se termine à la fin du deuxième trimestre, l'attraction d'IDE devrait augmenter de 6,2% par rapport à 2019 et diminuer de 3,8 points de pourcentage par rapport au scénario d'origine.

Au moment de l'éclosion de Covid-19, de nombreuses activités de promotion et de recherche d'opportunités d'investissement au Vietnam ont été annulés, ce qui devrait continuer d'affecter la situation d'attraction des investissements étrangers du Vietnam dans les prochains mois.

L'épidémie  continue également d'affecter la production et les activités des entreprises à capitaux étrangers, en particulier les entreprises chinoises et celles dépendant de matières premières importées de Chine.

Cependant, selon une information récemment publiée par la Nikkei Asian Review, le  Covid-19 pousse Google et Microsoft à déplacer la production de téléphones, d'ordinateurs portables et d'autres appareils de la Chine vers le Sud-Est de l'Asie, avec l Vietnam est l'une des destinations privilégiées.

Le New York Times prévoit également que le flux d'investissements étrangers de la Chine vers le Vietnam pour éviter les taxes américaines pourrait être accéléré par le Covid-19.


Phuong Doan