Fedex (États-Unis) est la première entreprise de transport express qui est détenue par 100% de capitaux étrangers au Vietnam. Photo: Baodautu

Les entreprises américaines augmentent leurs investissements au Vietnam
M. Chad Ovel, président de l'AmCham Vietnam à Ho Chi Minh-Ville, a déclaré: “Mme Kamala Harris a choisi le Vietnam comme pays prioritaire lors de sa première visite en Asie. C'est une preuve claire que les États-Unis attachent de l'importance à la coopération en matière de sécurité et à un partenariat économique solide avec le Vietnam”.

De nombreuses sociétés multinationales américaines telles que Pfizer, Abbott Laboratories, Intel, Qualcomm, UPS, Mastercard augmentent également leurs investissements au Vietnam et sont optimistes quant aux perspectives du marché.

M. Russell Reed, PDG d'UPS Thaïlande et Vietnam a déclaré: "En tant que l'une des économies à la croissance la plus rapide de la région, le Vietnam ouvre des opportunités potentielles d'import-export, en particulier avec l'essor de l'économie numérique et du commerce électronique transfrontalier. Le gouvernement vietnamien soutient également le modèle d'intégration commerciale internationale et d'investissement direct étranger, qui est évident dans deux accords commerciaux majeurs signés ces deux dernières années: EVFTA (accord de libre-échange Vietnam-UE) et CPTPP (accord global et progressiste de partenariat trans-pacifique)".

Selon M. Russell Reed, ces accords sont importants pour améliorer l'accès du Vietnam au marché mondial, ainsi que pour faciliter le fonctionnement des sociétés étrangères comme UPS. "UPS s'attend à ce que le gouvernement vietnamien ratifie et mette bientôt en œuvre l'accord de partenariat économique régional global (RCEP) d'ici fin 2021, créant ainsi un nouvel élan pour le commerce du Vietnam avec l'Asie-Pacifique", a-t-il déclaré.

"UPS accompagne le Vietnam depuis plus de 25 ans. En particulier, le 25e anniversaire de la création d'UPS Vietnam a coïncidé avec le 25e de la normalisation des relations diplomatiques entre le Vietnam et les États-Unis".

"Nous sommes très engagés et concentrés sur nos activités ici, car le Vietnam est un centre important dans le réseau logistique intelligent mondial d'UPS", a ajouté M. Russell Reed.

Mme Winnie Wong, directrice nationale de Mastercard au Vietnam, au Cambodge et au Laos a déclaré: "Le Vietnam est l'un des marchés clés de notre plan de croissance. Avec l'ambition d'aller plus loin dans la fourniture de solutions financières sans contact, Mastercard s'engage à s'adapter rapidement et à investir en permanence pour contribuer à la construction d'un Vietnam sans numéraire".

Elle a souligné que, bien que le Vietnam ait réalisé des progrès économiques significatifs, de nombreux Vietnamiens n'ont toujours pas de comptes bancaires ou n'ont pas accès aux produits et services financiers. Pour soutenir le programme du gouvernement visant à promouvoir l'inclusion financière, Mastercard travaille en étroite collaboration avec des institutions financières, des entreprises et des ONG pour tirer parti de la technologie, des ressources et des expertises de la société dans ce domaine.

Coopération face au Covid-19
L'une des relations de coopération typiques entre les entreprises des deux pays se situe dans le domaine des vaccins. 

Le 2 août, Vingroup a signé un contrat avec Arcturus Therapeutics sur la coopération dans la construction d'une usine de vaccin anti-Covid-19 Arcturus mRNA au Vietnam. Photo:Vingroup

Récemment, Vingroup a signé un contrat avec Arcturus Therapeutics Holdings Inc. (États-Unis) sur la coopération pour construire au Vietnam une usine de vaccin anti-Covid-19 Arcturus mRNA. Avec une capacité estimée à 200 millions de doses par an, Vingroup prévoit de produire les premiers lots début 2022.

La réponse à la pandémie est également l'un des sujets abordés par la vice-présidente Kamala Harris avec les dirigeants vietnamiens et singapouriens lors de la visite de cette semaine.

Selon Stephen Olson, un expert en recherche de la Fondation Hinrich, la visite de la vice-présidente Harris au Vietnam est principalement symbolique. Grâce à de récentes visites de haut niveau à l'ASEAN, l'administration de Biden démontre l'engagement des États-Unis envers la région et sa volonté de s'engager avec des partenaires régionaux.

Le Vietnam figure actuellement sur la liste des destinations d'investissement alternatives pour les investisseurs américains. Un rapport du Centre d'études stratégiques et internationales (CSIS) a déclaré qu'avec la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine qui a débuté en 2017, de nombreuses entreprises américaines cherchaient à diversifier leurs chaînes d'approvisionnement. Proche  de la Chine, doté d'un environnement commercial amélioré, d'une main-d'œuvre jeune et très instruite et d'un esprit entrepreneurial fort, le Vietnam est devenu l'un des rares pays à bénéficier de cette tension commerciale.

Le Vietnam joue un rôle de plus en plus important dans la chaîne d'approvisionnement mondiale des États-Unis. Plus récemment, l'Association américaine du vêtement et de la chaussure a également envoyé une lettre au président Biden demandant une augmentation de la distribution de vaccins anti-Covid-19 pour le Vietnam.

En outre, l’AmCham a activement fait pression sur l'administration Biden pour faire du Vietnam un bénéficiaire prioritaire du financement mondial des vaccins. “L'AmCham Vietnam continuera de solliciter un soutien supplémentaire de l'administration Biden pour aider le Vietnam à surmonter ses défis actuels”, a déclaré M. Ovel./.

CPV