Photo d'illustration: VNA

 

Il s’agit de la plus faible croissance des neuf premiers mois depuis 2011, mais d’un grand succès du pays dans le contexte de pandémie de COVID-19.

Ces neuf derniers mois, l’économie nationale était stable mais faisait face à de nombreux défis, notamment la pandémie de COVID-19 qui continuait d’évoluer de façon compliquée, les perturbations du commerce international, l’augmentation du taux de chômage, la sécheresse et l’intrusion saline, a analysé Nguyen Thi Huong.

Dans ce contexte, le gouvernement et le Premier ministre ont rapidement demandé aux ministères, secteurs et localités de mettre en œuvre de manière synchrone et efficace des mesures propres à contenir l’épidémie tout en luttant contre le déclin économique et en maintenant la stabilité sociale, pour réaliser le mieux possible les objectifs socio-économiques en 2020.

La directrice générale du GSO a indiqué que le PIB au troisième trimestre 2020 avait augmenté de 2,62% par rapport à la même période de l'année dernière, le niveau le plus bas des troisièmes trimestres des années de 2011 à 2020.

Concernant la structure économique pendant les neuf premiers mois 2020, le secteur de l'agriculture, de la sylviculture et de l’aquaculture représentait 14,05% du PIB national; l'industrie et la construction, 33,16%; et les services, 42,73%.

Malgré les évolutions complexes du COVID-19, une croissance positive de l’économie nationale montre l'exactitude de la direction dans la reprise économique, la prévention et la lutte contre l’épidémie, ainsi que la volonté et les efforts de tout le système politique, du gouvernement, du Premier ministre et de toute la population et du milieu des affaires, pour mettre en œuvre efficacement le double objectif de développement socio-économique et de lutte anti-coronavirus, a conclu Nguyen Thi Huong.

CPV/VNA