Transformation de crevettes dans la société par actions des produits alimentaires de Sao Ta. Photo: haiquanonline

En termes d'importations de crevettes, l'Allemagne se classait au 9e rang mondial, représentant 2,7% de la valeur totale des importations mondiales de crevettes en 2020, et au 4e rang dans l'UE après l'Espagne, la France et les Pays-Bas, représentant 12% du total des importations de crevettes de l'ensemble du bloc.

Selon le Centre du commerce international (CCI), au cours des 7 premiers mois de cette année, les importations allemandes de crevettes ont atteint près de 409 millions de dollars, en hausse de 11% par rapport à la même période de l'an dernier. Le Vietnam est classé à la deuxième place, avec 19% des parts de marché, derrière les Pays-Bas (37%).

Selon les statistiques du Département des Douanes du Vietnam, l'Allemagne est le plus grand débouché de crevettes du Vietnam au sein de l'UE, représentant 26% des exportations de crevettes du Vietnam vers ce bloc. De janvier à mi-septembre, ce grand client a augmenté de 24,5% ses importations de ces produits vietnamiens en valeur en glissement annuel, avec 97 millions de dollars.

Bénéficiant des privilèges douaniers de l’accord de libre-échange entre l'Union européenne (UE) et le Vietnam (EVFTA), le prix de vente des crevettes vietnamiennes est plus bas que celui d’autres grands concurrents comme l’Inde, le Bangladesh, l'Équateur…, permettant d’accélérer les exportations vietnamiennes de ces produits vers l'Allemagne.

Avec la forte demande pour les fêtes de fin d'année, les exportations nationales de crevettes en Allemagne, et dans l'UE en général, ont de belles perspectives ces prochains mois.

CPV