Le Vietnam compte plus de 40 entreprises de fabrication et d'assemblage d'automobiles. Photo d'illustration/autodaily

 

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, l'industrie automobile vietnamienne a commencé à se former il y a plus de 20 ans (1991). C'est environ 30 ans plus tard que les autres pays de la région, mais ces trois dernières années, ce secteur s’est bien développé. 

En 2018, le nombre de véhicules fabriqués et assemblés au Vietnam a atteint 287.586. Ce nombre de deux années suivantes était respectivement de 339.151 et 323.892. 

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, les entreprises nationales de fabrication et d'assemblage ont  affirmé leur rôle et leur position sur le marché automobile national et ont fait de gros progrès tant en quantité qu'en qualité. 

Certaines entreprises nationales ont participé activement à la chaîne de production automobile mondiale. La capacité totale d'assemblage est d'environ 755.000 véhicules/an, dont le secteur à capitaux étrangers représente environ 35%, les entreprises nationales, 65%. 

Ces 3 dernières années, la production et l'assemblage de voitures de moins de 9 places ont  satisfait environ 70 % de la demande intérieure. 

Les camions légers de moins de 7 tonnes, les véhicules de 25 places ou plus et les véhicules spécialisés produits localement ont atteint un taux de localisation élevé: d'environ 50 % pour les camions légers et de plus de 60 % pour les autobus et autocars. En particulier, un certain nombre de produits tels que les voitures fabriquées et assemblées par Thaco ont été exportés vers la Thaïlande et les Philippines. 

Outre la capacité de production et d'assemblage, les entreprises automobiles nationales   contribuent à hauteur de  milliards de dollars au budget de l'État par an et ont créé des centaines de milliers d'emplois directs.

CPV