Intel est un investisseur américain majeur du Vietnam. Photo: Bloomberg

C’est ce qu’a estimé M. Alex Tatsis - chef du Département économique du consulat général des États-Unis à Ho Chi Minh-Ville - interviewé par le journal Cong Thuong.

«La 4e vague de COVID-19 qui frappe Ho Chi Minh-Ville comme d’autres localités du Vietnam constitue une période très difficile pour tous, notamment les entreprises américaines. Mais ces jours difficiles sont derrière nous. Ho Chi Minh-Ville rouvre progressivement son économie en toute sécurité. La vitesse de vaccination dans la ville est également très impressionnante. De nombreux établissements de production ont repris des activités normales. Nos entreprises américaines accélèrent le retour à la pleine production», a-t-il partagé.

Je pense que le Vietnam, Ho Chi Minh-Ville en particulier, apparaît toujours comme une destination attrayante pour les investisseurs américains, avec ses atouts en termes de position stratégique importante, de main-d'œuvre jeune, dynamique et férue de technologies, de politiques favorables en faveur des investisseurs étrangers, et en particulier, de participation active à de nombreux accords de libre-échange.

La communauté des hommes d’affaires américaine apprécie hautement la réponse et les efforts des autorités municipales. Lors de la 4e vague d’épidémie, les dirigeants de la ville ont dû prendre des décisions difficiles. Il n'est vraiment pas facile de trouver un équilibre entre protection de la santé publique et  maintien de l'activité économique.

M. Alex Tatsis - chef du Département économique du consulat général des États-Unis à Ho Chi Minh-Ville. Photo: congthuong


Pendant cette période, le monde des affaires américain a toujours maintenu des dialogues ouverts et francs avec les autorités locales, contribuant à instaurer la confiance et à consolider le partenariat entre les deux parties.

«Les entreprises américaines ont eu des contributions importantes au développement économique de la ville au fil des ans. Ils y ont injecté des milliards de dollars de capitaux d’investissement, faisant de la ville « un maillon » de la chaîne d'approvisionnement mondiale. Nous constatons que nos entreprises sont toujours intéressées à investir ou à développer leur production dans la ville, notamment dans la haute technologie, l'énergie propre, la santé et les villes intelligentes», a-t-il déclaré.

Alex Tatsis a souligné : «Nous augmentons nos investissements dans le secteur de l'éducation, notamment l'Université Fulbright Vietnam dont le siège sera à Saigon Hi-Tech Park (SHTP). Ce projet aidera la ville à répondre aux besoins en main-d'œuvre des investisseurs américains et à réaliser son objectif de développer une ville intelligente».

BN