Dans un magasin des produits japonais à Ho Chi Minh-Ville. Photo: SGGP

C’est ce qu’a estimé M. Hirai Shinji, représentant en chef du Bureau de l'Organisation japonaise de promotion du commerce (JETRO) à Ho Chi Minh-Ville.

Selon M. Hirai Shinji, depuis 2002, la JETRO a mené annuellement un sondage sur le développement des activités d’affaires et de production à l'étranger auprès des entreprises japonaises. Pendant l'exercice 2020, dans le cadre de ce sondage, le désir de se développer à l'étranger des entreprises interrogées restait élevé. La Chine, les États-Unis, le Vietnam et Taïwan (Chine) ont été mentionnés comme les premiers choix. En particulier, concernant le plan d’élargissement des activités d’affaires et de production à l'étranger, le Vietnam s’est classé 2e rang, juste derrière la Chine.

Le Vietnam n'est pas seulement une destination d’investissement attractive, c’est aussi un grand débouché pour les marchandises du Japon. Le Vietnam figurait en 2020dans le top des 5 premiers marchés importateurs de produits agricoles, sylvicoles et halieutiques du Japon avec un chiffre d'affaires à l’export de 53,5 milliards de yens.

«Actuellement, de plus en plus d'entreprises japonaises veulent vendre leurs produits au Vietnam, en direct et en ligne. En conséquence, JETRO a lancé la plate-forme en ligne Japan Street en début de cette année, permettant de soutenir la distribution de produits japonais tout au long de l'année. Plus de 500 fournisseurs s’y sont inscrits et leur nombre devrait fortement augmenter ces prochains mois», a dit M. Hirai Shinji.

«En outre, la JETRO à Ho Chi Minh-Ville a également lancé en janvier 2021 la chaîne YouTube "Vietnam-Japan DX" qui présente des startups vietnamiennes et a publié 19 vidéos en vue de soutenir et renforcer la connectivité entre entreprises japonaises et vietnamiennes», a-t-il annoncé. 

CPV