L'ambassadrice Le Thi Tuyet Mai, cheffe de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et d’autres organisations internationales à Genève. Photo : VNA

 

Le Vietnam a activement participé à la série de réunions de février de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) dans le cadre des négociations sur les subventions à la pêche, afin de parvenir à une solution satisfaisante pour les parties, en vue d'atteindre l'Objectif de développement durable (ODD) 14.6 de l’Agenda 2030.

La délégation vietnamienne était dirigée par l’ambassadrice Le Thi Tuyet Mai, cheffe de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, de l'OMC et d’autres organisations internationales à Genève. Elle comprenait, entre autres, des représentants du ministère vietnamien de l'Agriculture et du Développement rural.

Pendant cette série de réunions, qui a duré une semaine sous format virtuel, les participants ont discuté du traitement spécial et différencié en faveur des pays en développement et des pays les moins avancés, des règles concernant la manière dont les groupes spéciaux devraient traiter les différends relatifs aux subventions à la pêche, et des dispositions du projet de texte récapitulatif relatives aux subventions qui contribuent à la surcapacité et à la surpêche.

Les négociations sur les subventions à la pêche dans le cadre de l'OMC ont été lancées en 2001 à la Conférence ministérielle de Doha, avec pour mandat de “clarifier et améliorer” les disciplines de l'OMC existantes sur les subventions à la pêche.

À la Conférence ministérielle (CM11) de Buenos Aires qui s'est tenue en 2017, les ministres sont convenus d'un programme de travail pour conclure les négociations, en vue d'adopter, à la prochaine Conférence ministérielle, un accord sur les subventions à la pêche qui donne effet à l'Objectif de développement durable 14.6.

L'ODD 14.6, qui fait partie du Programme de développement durable à l'horizon 2030 adopté par tous les États membres de l'Organisation des Nations Unies en 2015, affirme le rôle que joue l'OMC dans le programme mondial de subventions à la pêche.

L'ODD 14.6 vise “d'ici à 2020, [à] interdire les subventions à la pêche qui contribuent à la surcapacité et à la surpêche, supprimer celles qui favorisent la pêche illicite, non déclarée et non réglementée et s'abstenir d'en accorder de nouvelles, sachant que l'octroi d'un traitement spécial et différencié efficace et approprié aux pays en développement et aux pays les moins avancés doit faire partie intégrante des négociations sur les subventions à la pêche menées dans le cadre de l'OMC”.

CPV/VNA