Une ligne de production de l'usine de lait de Nestlé à Hung Yen. Photo: Baodautu

Michael Isenschmid, directeur général du Fonds d'investissement et services fiduciaires IAP à Zurich (Suisse), a déclaré que le potentiel d'investissement au Vietnam est énorme. "Le Vietnam est la meilleure destination d'investissement, car son économie est déjà assez importante et en croissance rapide, c’est même la plus rapide d'Asie", a-t-il souligné.

Selon cet expert, les portefeuilles d'investissement au Vietnam sont également diversifiés. "Si vous souhaitez apporter des produits au Vietnam, ce marché est une excellente destination. Quant aux investisseurs financiers,  ils voudront investir dans le secteur public au sein de grandes entreprises", a-t-il déclaré.

Dans le domaine de l'investissement, les infrastructures et l'immobilier sont deux domaines en plein essor en raison du processus d'urbanisation rapide et de la participation de nombreuses grandes entreprises. L'exportation, le tourisme, les services informatiques, les équipements médicaux... ont également un grand potentiel.

De nombreuses entreprises suisses ont estimé que les récentes tensions géopolitiques et commerciales dans le monde font du Vietnam une destination attrayante pour la restructuration de la chaîne d'approvisionnement mondiale,  le pays disposant comme atouts ses près de 100 millions d’habitants, sa stabilité politique et ses relations de coopération avec les principales économies du monde.

Le Vietnam a aussi réussi à contrôler l'épidémie de Covid-19 et même à afficher une croissance de 2,91% en 2020, cas rare dans le monde.

Opportunités de l'accord commercial avec l'EFTA

Actuellement, une centaine d'entreprises suisses opèrent au Vietnam, principalement  à Ho Chi Minh-Ville et dans les provinces voisines, notamment de grands noms que Nestlé, ABB, Novartis, Roche, Schindler... En outre, "de plus en plus de PME suisses voient le Vietnam comme une destination d'investissement et d'expansion de leur affaires", a souligné Nguyen Duc Thuong, conseiller commercial de l'ambassade vietnamienne en Suisse.

Le Vietnam et les États membres de l'Association européenne de libre-échange -EFTA dont la Suisse, l'Islande, la Norvège et le Liechtenstein ont commencé à négocier en 2012 un accord de libre-échange. Les entreprises suisses s'attendent à ce que  la conclusion rapide de l'accord de libre-échange Vietnam - EFTA les aidera bientôt à bénéficier des mêmes droits et avantages que les entreprises européennes bénéficiant de l'EVFTA.

La Suisse se classe 19e  sur 139 pays  investissant au Vietnam et 6e  parmi les pays européens, avec 172 projets d’un montant total plus de 2 milliards de dollars (fin 2020). Des milliers d'emplois ont été créés grâce aux investissements suisses, principalement dans des secteurs tels que la construction, l’agroalimentaire, les technologies de l'information et les produits pharmaceutiques./.

CPV