Le Vietnam, un marché captivant pour les investisseurs du Moyen-Orient

Lundi, 30/08/2021 11:43
Pour les entreprises du Moyen-Orient, le Vietnam n'est pas seulement un centre manufacturier florissant, une base idéale pour s'étendre vers l'Asie-Pacifique, mais aussi un marché dynamique et prometteur avec une forte demande des consommateurs.

Les EAU parmi les principaux partenaires commerciaux du Vietnam au Moyen-Orient

Exportations des premiers lots de produits laitiers vers le Moyen-Orient

Coopération économique entre le Vietnam, le Moyen-Orient et l'Afrique

Zamil Steel, un des principaux fournisseurs de structure métallique en acier au Vietnam. Photo: Zamil Steel Vietnam

Pour les entreprises du Moyen-Orient, le Vietnam n'est pas seulement un centre manufacturier florissant, une base idéale pour s'étendre vers l'Asie-Pacifique, mais aussi un marché dynamique et prometteur avec une forte demande des consommateurs, a déclaré Krishnakanth Kodukula, directeur général de Zamil Steel Vietnam au journal TG&VN (Monde et Vietnam).

Facteurs d'attractivité

Tout d'abord, le Vietnam est l'une des économies les plus dynamiques de la région  Asie du Sud-Est avec une croissance du PIB de 7,5% en moyenne avant la pandémie de Covid-19. En 2020, bien que de nombreuses grandes économies aient fortement réduit la leur, le Vietnam a maintenu une croissance estimée à 2,91%.

A moyen et long termes, "nous pensons que l'économie vietnamienne se redressera rapidement une fois le Covid-19 maîtrisé et retrouvera un taux de croissance à 7,5% voire plus dans les années à venir", a souligné Krishnakanth Kodukula.

Deuxièmement, le Vietnam a une position géographique favorable, en plein cœur de l'Asie du Sud-Est et entouré de nombreuses puissances économiques. Le Vietnam est également membre de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et   partie  de nombreux accords de partenariat internationaux et régionaux, dont l'EVFTA (accord de libre-échange UE - Vietnam), le CPTPP (accord de partenariat transpacifique global et progressiste)...

Cela fait du Vietnam une destination d'investissement idéale pour de nombreuses entreprises du secteur manufacturier, dont Zamil Steel est un excellent exemple.

"Nous considérons surtout le Vietnam comme une passerelle pour accéder à l’Asie-Pacifique et croyons toujours au développement du marché".

Et enfin, le Vietnam a une stabilité socio-politique, avec la participation active du gouvernement vietnamien à la création d'un cadre juridique approprié, à la construction d'infrastructures synchrones et au développement d'une main-d'œuvre de qualité pour attirer les investissements étrangers.

Zamil Steel investit au Vietnam depuis 1997 et "nous assistons à des changements positifs d'année en année depuis plus de deux décennies".  

"Nous apprécions hautement les efforts du gouvernement vietnamien pour créer un environnement commercial équitable et attractif pour les entreprises étrangères, tout en continuant à améliorer l'environnement d'investissement.

Toutes les actions rapides et opportunes du gouvernement ont créé la confiance des investisseurs et maintenu les flux d'IDE pour de nombreux secteurs importants tels que la fabrication, la haute technologie et les biens de consommation.

Le marché vietnamien joue donc toujours un rôle stratégique dans les plans de développement commercial mondial de Zamil Steel", a affirmé Krishnakanth Kodukula.

Avantages des ALE


Le Vietnam est membre de nombreux accords de libre-échange (ALE) de nouvelle génération et de haute qualité. "Je pense que ces accords créeront des opportunités pour l'économie vietnamienne de se développer et de passer progressivement de l'exportation de produits primaires à faible contenu technologique à des produits complexes à contenu technologique plus élevé tels que téléphones mobiles, automobiles ou composants électroniques", a souligné Krishnakanth Kodukula.

Avec des importations moins chères en provenance des pays partenaires, le Vietnam aura accès à un réseau commercial plus large avec une offre diversifiée, ce qui augmentera la compétitivité de ses exportations.

En outre, le transfert de technologie via la coopération avec des entreprises étrangères aidera le Vietnam à construire progressivement une méthode commerciale intelligente et à se concentrer sur une production à haute valeur ajoutée.

D'autre part, la suppression de certaines barrières commerciales l'aidera aussi à participer profondément aux chaînes de production et d'approvisionnement mondiales, créant ainsi des conditions plus favorables pour attirer davantage d'IDE des pays partenaires.

En 2021, le Vietnam a adhéré à un total de 16 ALE, dont beaucoup ont été signés avec les pays membres de l'ASEAN et du G20, ce qui lui ouvre des perspectives d'investissement et de coopération commerciale avec de nombreux pays à travers le monde.

Krishnakanth Kodukula, directeur général de Zamil Steel Vietnam. Photo: NVCC

Zamil Steel fait également partie des entreprises bénéficiant de la nouvelle vague d'IDE au Vietnam et "nous voyons de plus en plus d'entreprises européennes, américaines, australiennes et moyen-orientales choisir le pays comme base pour développer leurs activités en Asie de l'Est".

Marché idéal

Ces dernières années, le partenariat et le commerce  entre le Vietnam et le Moyen-Orient ont connu un développement actif. Les Émirats arabes unis, l'Arabie saoudite, le Koweït et la Turquie jouent un rôle actif dans ces relations.

Les produits vietnamiens tels que produits halieutiques, textiles, chaussures, produits agricoles, denrées alimentaires et appareils ménagers sont très populaires au Moyen-Orient. Dans le sens inverse, le gaz de pétrole liquéfié, les produits chimiques et les métaux de base importés des Émirats arabes unis, d'Arabie saoudite, du Koweït, de la Turquie et du Qatar sont également devenus des importations populaires du Vietnam.

En ce qui concerne l'investissement, "nous pensons que cette tendance vient de commencer et qu'il existe de nombreuses opportunités pour le Vietnam de promouvoir la coopération en matière d'investissement avec le Moyen-Orient dans les années à venir. Nous observons que ces 3 dernières années, les entreprises moyen-orientales se sont intéressées à un certain nombre de domaines au Vietnam tels que pétrole et gaz, exploitation et traitement des minéraux, fabrication de produits chimiques et d'engrais, textiles et FMCG".

Pour ces entreprises, le Vietnam n'est pas seulement un centre manufacturier florissant, une base idéale pour s'étendre vers l'Asie-Pacifique, mais aussi un marché dynamique et prometteur avec une demande de consommation élevée.

Cette année marque les 24 ans des activités de Zamil Steel au Vietnam, et le pays a toujours joué un rôle important dans le plan d'affaires mondial de Zamil Steel depuis le tout début. Actuellement, nous avons deux usines modernes au Vietnam d'une capacité de 114.000 tonnes d'acier de construction par an, faisant de Zamil Steel l'un des principaux fournisseurs de structure métallique en acier du pays.

"Nous travaillons également au développement d'un certain nombre de nouveaux produits et services à valeur ajoutée. Avec un tel investissement, nous sommes impatients de développer nos activités au Vietnam, ainsi que de renforcer  la position de Zamil Steel en Asie du Sud-Est", a conclu Krishnakanth Kodukula./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation