Photo d'illustration/HNM

Selon la BM, le taux de croissance du  PIB  du Vietnam au 4e trimestre  2020 a atteint 4,5%, contribuant à la croissance de  2,9% sur l'année entière. L'agriculture est le secteur le plus résilient à la pandémie de Covid-19, avec une croissance de 2,68%. Le tourisme a souffert le plus de dommages avec un nombre de touristes étrangers de 21,3% par rapport à 2019, entraînant une baisse de 14,7% des revenus des services d'hébergement et de restauration.

La production industrielle et les ventes au détail ont continué de croître régulièrement, à des taux proches des niveaux pré-pandémie. Le dernier mois de l'année a enregistré des résultats positifs dans le commerce des biens, avec une croissance à deux chiffres des importations (23,1%) et des exportations (17,8%), et ce bien que les entrées d'investissements étrangers (IDE) aient ralenti.

Bien que le Vietnam n'attire que 28,5 milliards de dollars d'IDE en 2020 (seulement 2,1 milliards en décembre), soit 25% de moins qu'en 2019, il s’agit d’ un chiffre respectable dans le contexte de baisse des entrées d'IDE en Asie de l'Est de 30-40% au cours de l'année écoulée.

La BM a également noté que la croissance du crédit a légèrement augmenté après que la Banque d’Etat ait réduit le taux de fonctionnement en octobre 2020, terminant 2020 avec une augmentation de 10,1% par rapport à 2019.

Le début de la vaccination généralisée contre le Covid-19 dans un certain nombre de pays depuis fin 2020 améliorera les perspectives économiques nationales et mondiales, notamment dans les secteurs du tourisme et de l'aviation.

Dans ce contexte, la BM a proposé au gouvernement d’évaluer soigneusement le temps d'ajustement des politiques macroéconomiques appliquées en réponse à la crise, en évitant les impacts négatifs sur l'économie./.

CPV