Les capitaux japonais et sud-coréens pour les M&A continuent d’affluer au Vietnam

Mardi, 14/12/2021 11:12
Malgré la pandémie, le Vietnam restera le marché de fusions-acquisitions (M&A) le plus attractif pour les investisseurs japonais et sud-coréens en 2022 grâce à sa solide croissance économique.

Les entreprises européennes et sud-coréennes optimistes sur l'environnement d'affaires du Vietnam

Plus de 3 milliard de dollars d'accords signés avec des entreprises japonaises

M&A: Les investisseurs asiatiques dominent le marché vietnamien

En 2020, ASKA Pharmaceutical, dont le siège est à Tokyo, a finalisé l'achat de 24,9% des actions de Ha Tay Pharmaceutical JSC - Hataphar. Photo: Aska

Lors du récent forum M&A Vietnam 2021 organisé par le journal Dautu, Warrick Cleine, président et directeur général de KPMG pour le Vietnam et le Cambodge, a déclaré: "la motivation pour reprendre les M&A transfrontalières des entreprises japonaises est en hausse, surtout depuis cette année." Cela s'explique par le potentiel de croissance à long terme très limité du marché japonais.

Les entreprises japonaises craignent d'être laissées pour compte par leurs principaux concurrents occidentaux ou asiatiques dans le contexte de marché très concurrentiel si elles n'agissent pas maintenant.

Selon KPMG Japan, un certain nombre d'entreprises japonaises ont mené des opérations de M&A transfrontalières  même pendant la pandémie.

Dans le même temps, l'ouverture attendue des frontières en 2022 est également un facteur important pour pousser les investisseurs à être plus actifs dans les M&A transfrontalières.

Le Vietnam est l'un des pays ciblés par les entreprises japonaises en raison de sa position stratégique importante en Asie, de la taille de son marché intérieur, de sa main-d'œuvre abondante et des conditions favorables à la stratégie "Chine+1".

Auparavant, le Vietnam était considéré comme un important centre d'exportation dans la région. Une forme traditionnelle de M&A souvent pratiquée par les investisseurs japonais consiste à mettre en place des installations de production avec des partenaires nationaux.

Actuellement, la situation a changé car de nombreuses entreprises japonaises prêtent progressivement attention au marché vietnamlien en raison de sa population nombreuse et jeune ainsi qu'à la croissance de sa classe moyenne.

Les domaines qui devraient aider les investisseurs étrangers à accéder au marché intérieur à l'avenir comprennent la finance, les technologies de l'information, les soins de santé, la vente au détail/en gros et les services.

Selon KPMG Korea, l'une des principales raisons qui ont limité les activités de M&A transfrontalières des investisseurs sud-coréens ces  deux dernières années au Vietnam est la pandémie de Covid-19.

Malgré les inquiétudes, les investisseurs sud-coréens considèrent toujours le Vietnam comme l'un des marchés les plus attractifs grâce à ses perspectives et sa solide croissance économique.

De grandes entreprises sud-coréennes telles que Samsung, LG, Hyosung et Hyundai Motors ont implanté leurs lieux de production ou filiales dans le nord du Vietnam. D'autres suivront la tendance, conduisant à davantage d'investissements sud-coréens dans le Nord.

Les investissements dans le Sud, y compris Ho Chi Minh-Ville, augmentent également à mesure que le marché de la consommation et la croissance globale de l'économie de cette ville et de la région deviennent de plus en plus attrayants.

Les domaines qui attirent l'attention des investisseurs sud-coréens comprennent le commerce électronique, la technologie financière et la logistique.

En outre, ils accordent toujours une grande attention aux secteurs tels que finance, automobile - à la fois vente au détail et fabrication-, assurance automobile,  construction et immobilier./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation