La demande d'investissement énergétique du Vietnam s'élève à des dizaines de milliards de dollars chaque année. Photo: Baodautu


Selon le plan, le projet de centrale à gaz naturel liquéfié (LNG) Chan May dans la zone économique de Chan May - Lang Co (Thua Thien-Hue) avec une capacité totale de conception de 4000 MW, sera mise en chantier au premier trimestre 2021 et entrera en exploitation commerciale pour la première phase d'ici 2024. Il s'agit d'un projet d'investissement sous forme d'IPP (projet d'électricité indépendant) avec un investissement total estimé à 6 milliards de dollars, qui devrait créer de nombreuses percées pour le secteur de l'énergie national.

La demande d'investissement énergétique du Vietnam s'élève à des dizaines de milliards de dollars chaque année. De nombreuses entreprises américaines ont un fort potentiel financier.

LNG Chan May n'est pas le seul projet avec des capitaux américains affluant dans le secteur gazo-électrique au Vietnam. Auparavant, le ministère de l'Industrie et du Commerce et le groupe AES avaient signé un protocole d'accord sur la mise en œuvre de la centrale gazo-électrique Son My 2, utilisant du GNL à l'échelle de 2.200 MW.

Irtiza Sayyed, président mondial d'Exxon Mobil a déclaré que ce groupe souhaitait profiter des opportunités d'investissement au Vietnam dans le secteur de l'énergie. Plus précisément, la volonté d'Exxon Mobil est d'investir dans les chaînes portuaires, les dépôts de GNL et les centrales de production d'électricité au GNL avec la technologie la plus moderne à Hai Phong. L'ampleur du projet de production d'électricité à partir de GNL peut atteindre plus de 4.000 MW, avec une mise en service prévue pour la période 2025-2030.

Quant à la chaîne gazo-électrique d'une capacité d'environ 3.000 MW à Long An, Exxon Mobil assurera un approvisionnement continu et complet en GNL directement des États-Unis et de certains autres pays. L'importation de GNL contribuera à construire une balance commerciale harmonieuse et mutuellement avantageuse entre les deux pays.

Participant au Sommet virtuel des affaires Vietnam - États-Unis, Adam Boekhold, directeur exécutif de l'Agence américaine de développement financier, a déclaré que les entreprises américaines voient de nombreuses opportunités d'investissement et d'affaires dans le secteur gazo-électrique. "Ces prochaines années, les investissements des États-Unis dans l'énergie dans l'ASEAN augmenteront fortement avec des milliards de dollars et la région du delta du Mékong au Vietnam est très en vue", a déclaré Adam Boekhold.

Selon John Rockhold, directeur général de la société par actions Chan May LNG et investisseur du projet, la demande d'investissement énergétique au Vietnam atteint des dizaines de milliards de dollars par an. Parallèlement, de nombreuses entreprises américaines ont un fort potentiel financier. Le problème est de concrétiser rapidement les accords signés./.

CPV