Le poivre vietnamien. Photo: VNA

La France est actuellement l'un des plus gros acheteurs de poivre de l'Union européenne, qui importe non seulement des poivres pour la consommation intérieure, mais aussi pour la réexportation vers d'autres pays européens.

Les données du Département de l'import-export du ministère de l'Industrie et du Commerce indiquent que de janvier à juillet, le poivre du Vietnam a représenté 37,2% des importations totales de la France, soit une augmentation de 30,72% en glissement annuel.

Les prix du poivre devraient encore augmenter dans les temps à venir, alors que le Vietnam assouplit progressivement les mesures de distanciation sociale, incitant les commerçants à augmenter leurs achats pour répondre à la demande d'exportation.

CPV/VNA