L'exploitation du latex d'hévéa. Photo: vnreview.vn


L'amélioration de la qualité répondant aux exigences des acheteurs est un facteur important permettant de renforcer la présence de ce groupe de produits vietnamiens sur le marché américain.

Hausse des parts de marché de nombreux produits agricoles, sylvicoles et aquatiques du Vietnam

Le Département d’import-export du ministère de l'Industrie et du Commerce a cité des statistiques de la Commission du commerce international des États-Unis selon lesquelles en janvier/février 2021, les États-Unis ont importé plus de 272.600 tonnes de caoutchouc pour une valeur de 514,32 millions de dollars, en baisse de 6,4% en volume et 1,4% en valeur par rapport à la même période en 2020. Ces deux premiers mois, le Vietnam était le 10e fournisseur de caoutchouc des États-Unis, avec près de 8.500 tonnes pour 14,64 millions de dollars, en hausse de 16,5% en volume et de 37% en valeur. Les parts de marché du caoutchouc du Vietnam aux États-Unis ont atteint 3,1%, soit une légère augmentation de 2,49% par rapport aux 2 premiers mois de 2020.

Les États-Unis ont aussi augmenté leurs achats de noix de cajou du Vietnam. Selon les statistiques de la Commission du commerce international des États-Unis, les importations de noix de cajou de ce pays en janvier/février ont atteint 24.900 tonnes, dont 22.200 tonnes issues du Vietnam. Ainsi, les parts de marché de ce produit vietnamien sur le marché américain sont-elles passées de 84,75% les deux premiers mois de 2020 à 89,23% les deux premiers mois de 2021.

Selon le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, au premier trimestre  2021, les Etats-Unis ont été le 2e débouché des fruits et légumes du Vietnam, juste après la Chine, avec un chiffre d'affaires de 23,4 millions de dollars. Les ventes d’autres produits comme le café, les produits aquatiques, la noix de cajou ont enregistré une nette croissance sur ce marché prometteur.

Dans une usine de transformation des meubles en bois. Photo: VNA


Concernant le segment du bois et de l’ameublement, l'Association du bois et des produits forestiers du Vietnam a déclaré qu'au premier trimestre  2021, les États-Unis restaient le plus grand importateur du bois et des meubles en bois du Vietnam, avec 2,3 milliards de dollars, en hausse de 77% par rapport au 1er trimestre de l'an dernier. Ainsi, cette valeur a représenté 61% du total des exportations nationales de ces produits, contre 50% à la  même période de 2020.

Opportunité d’augmentation des exportations

La Réserve fédérale américaine (Fed) a récemment déclaré que l’économie américaine a commencé à se redresser, et a continué de croître en février 2021. En outre, les États-Unis ont officiellement approuvé un plan de relance économique d'une valeur de 1.900 milliards de dollars. Ceci était considéré comme un énorme coup de pouce psychologique pour les marchés, l'une des plus grandes mesures historiques de relance économique des États-Unis, qui stimulera aussi l'économie mondiale.

Selon les experts, les entreprises vietnamiennes ont un avantage grâce au contrôle du COVID-19 dans leur pays. Si elles peuvent en profiter pour améliorer leurs capacités et exploiter efficacement le marché américain, les parts de marché de leurs produits pourront connaître un nouveau progrès. Comme d’autres produits majeurs, les perspectives des exportations de produits agricoles, sylvicoles et aquatiques du Vietnam sur le marché américain seront énormes.

Les États-Unis sont actuellement le plus grand marché d'exportation du Vietnam, et le Vietnam était le 6e débouché pour les produits américains en 2020.

Au 1er trimestre 2021, les échanges commerciaux entre les deux pays étaient estimés à 25,9 milliards de dollars, en hausse de 33,5% en glissement annuel. Les exportations vietnamiennes vers les États-Unis se sont chiffrées à 22,2 milliards de dollars.

Bich Ngoc