Les exportations de riz atteignent un niveau record depuis 1989

Mercredi, 06/12/2023 14:47
Les exportations de riz ont atteint jusqu'à fin novembre un niveau record depuis 1989 avec un volume de près de 7,8 millions de tonnes et un montant de 4,4 milliards d'USD.

LES EXPORTATIONS DE RIZ ÉTABLISSENT UN NOUVEAU RECORD

Les prix du riz à l'exportation du Vietnam grimpent en flèche

leftcenterrightdel
 Les exportations de riz atteignent un niveau record depuis 1989. Photo: TNO

De nombreux experts s'attendent à ce qu'elles atteignent 8 millions de tonnes pour une valeur totale de 4,6 milliards d'USD sur l'ensemble de l'année 2023. L'objectif initial fixé au début de cette année est d'environ 7 millions de tonnes, soit relativement identique à 2022.

Nguyên Van Dôn, directeur de la Sarl Viêt Hung dans la province méridionale de Tiên Giang, a déclaré que la demande de riz sur le marché mondial restait élevée mais que l'offre de riz du Vietnam était insuffisante. Les exportateurs vietnamiens de riz attendent désormais la nouvelle saison de récolte, a-t-il ajouté.

Selon l'Association vietnamienne de l'alimentation (Vietnam Food Association - VFA), ces deux dernières semaines, le prix du riz thaïlandais a augmenté de 5% pour atteindre 632 USD la tonne, soit environ 50 USD de plus qu'au milieu du mois dernier. Le prix du riz pakistanais est d'environ 600 USD la tonne; celui du riz vietnamien, de 663 USD la tonne.

Le président d'honneur de l'Association thaïlandaise des exportateurs de riz (TREA), Chookiat Ophaswongse, a déclaré que les prix du riz thaïlandais avaient fortement augmenté en raison de l'offre limitée de riz vietnamien. Les exportateurs thaïlandais ont reçu de nouveaux contrats de clients "inattendus" comme les Philippines et le Brésil.

Nguyên Van Dôn a déclaré que malgré les prix élevés, le riz vietnamien était bien accueilli par les importateurs grâce à sa qualité et surtout sa fraîcheur. Les produits vietnamiens à base de riz sont exportés immédiatement après la récolte.

leftcenterrightdel
 Récolte du riz. Photo: KTĐT

La demande mondiale continue de rester élevée. L'Inde, dont les exportations sont égales au volume des exportations combinées de la Thaïlande, du Vietnam, du Pakistan et du Myanmar, a cessé d'exporter, ce qui a entraîné une pénurie sur le marché mondial.

Les Philippines, client traditionnel du Vietnam et premier importateur mondial, ont toujours une demande élevée. Récemment, afin d'assurer des réserves pour la sécurité alimentaire nationale, le gouvernement philippin a demandé aux commerçants du pays d'augmenter leurs importations.

Parallèlement, l’Indonésie prévoit que sa première récolte en 2024 aura lieu deux mois plus tard que d’habitude. En conséquence, le pays devra importer environ 2 millions de tonnes l'année prochaine.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire

/

Validation