Les filières du textile et de la chaussure ambitionnent d’atteindre près de 70 milliards d’USD d’exportations

Lundi, 26/09/2022 15:28
La mise en œuvre de 15 accords de libre-échange (ALE) est un atout pour le commerce de marchandises, offrant plus d’opportunités aux industries de la chaussure et du textile-habillement d'atteindre l'objectif d'exportation de près de 70 milliards d’USD cette année.

Le Vietnam vise plus de 45 milliards de dollars d'exportations de textile-habillement en 2022

Cuir et chaussures: plus de 15 milliards de dollars d’exportations en 8 mois

Un journal russe optimiste quant à l'exportation vietnamienne de chaussures

leftcenterrightdel
 Le taux de croissance du textile-habillement de 20% en 8 mois est la plus forte augmentation en plus de 10 ans. Photo: Daibieunhandan

Grâce à la bonne utilisation des avantages des ALE, ces deux principaux secteurs d'exportation ont contribué pour 50 milliards d’USD au chiffre d'affaires total des exportations nationales au cours des huit premiers mois de 2022.
 
Selon les données de l'Office général des statistiques, en 8 mois, les exportations de chaussures et de sacs à main ont atteint plus de 19 milliards d’USD (16,5 milliards  pour les chaussures, +30,5% en un an; le reste pour les sacs à main, +30%). Pendant ce temps, le textile-habillement a rapporté 31 milliards d’USD (26,04 milliards pour l’habillement, +23,1%; 3,438 milliards pour les fibres textiles, le reste pour les matières premières textiles, +19,4%).
 
Le Vietnam se classe actuellement au deuxième rang mondial en termes d'exportations de chaussures. Depuis le début de l'année, bien que la production n'ait pas repris comme avant l'épidémie, de grandes entreprises reçoivent toujours un nombre important de commandes, ce qui contribue à la croissance des exportations.
 
L'Association vietnamienne du cuir, des chaussures et des sacs à main (Lefaso) a déclaré qu'en 2021, en raison de la pandémie de Covid-19, les exportations n'ont augmenté que de 4,6%, atteignant 20,78 milliards d’USD. Cependant, les résultats des 8 premiers mois de cette année sont très encourageants, avec 19 milliards d’USD soit presque l'équivalent de l'année précédente.
 
Concernant l'industrie du textile-habillement, Truong Van Cam, vice-président et secrétaire général de la Vietnam Textile and Apparel Association (Vitas), a déclaré qu'à côté de la croissance impressionnante des exportations, l'utilisation domestique de matières premières a également connu une hausse à deux chiffres (d'environ 12%), atteignant près de 13 milliards d’USD en 8 mois.
 
Lors d’un forum, le président de Vietnam Textile and Garment Group (Vinatex), Le Tien Truong a affirmé que le taux de croissance du textile-habillement de 20% en 8 mois est la plus forte augmentation en plus de 10 ans.
 
Selon Mme Phan Thi Thanh Xuan, vice-présidente et secrétaire générale de la Lefaso, jusqu'à présent, les avantages des ALE ont été très bien exploités par le secteur du cuir et de la chaussure et  ont été la force motrice pour surmonter l'impact de la pandémie de Covid-19.
 
Selon les prévisions de la Vitas et Lefaso, la filière du textile-habillement ambitionne 43,5 milliards d’USD d'exportation en 2022, et celles des chaussures et  sacs à main, 25 milliards. Si l'objectif est atteint, les exportations de ces deux secteurs pour l'ensemble de l'année atteindraient 68,5 milliards d’USD.
 
Pourquoi les clients choisissent-ils le Vietnam ?

 
L'économie mondiale est confrontée à de nombreuses difficultés et défis en raison de la pandémie de Covid-19, de la guerre en Ukraine... créant un grand obstacle à la reprise économique mondiale, ainsi que des tensions nouvelles dans les chaînes d'approvisionnement. Cependant, les   principaux partenaires commerciaux  du Vietnam lui passent toujours des  commandes. La croissance des exportations en 8 mois de 18,2%, avec 252,6 milliards d’USD, et l'excédent commercial de près de 5,5 milliards USD en sont les preuves les plus évidentes.

leftcenterrightdel
Le Vietnam se classe actuellement au deuxième rang mondial en termes d'exportations de chaussures. Photo: Tapchicongthuong 

Andrew Jeffries, directeur de la Banque asiatique de développement (BAD) au Vietnam a analysé que l'intégration profonde avec 15 ALE en cours, dont ALE de nouvelle génération CPTPP, EVFTA, RCEP, UKVFTA, est un point positif pour le commerce de marchandises du Vietnam.
 
"C'est la diversité du partenariat économique du Vietnam avec tous les pays du monde, de l'Europe à l'Amérique en passant par la Chine… qui a permis au commerce de continuer à croître fortement. Le commerce a ralenti dans certaines régions du monde, mais il a été compensé par la croissance des relations commerciales dans d'autres régions, et le Vietnam a profité de ces avantages", a déclaré Andrew Jeffries.

Les usines de chaussures, de sacs et de vêtements au Vietnam ont un net avantage concurrentiel par rapport à de nombreux autres pays de la région.
 
Malgré la pandémie de Covid-19 de ces dernières années, les gros clients choisissent toujours le Vietnam, augmentant même leurs commandes, en particulier dans les industries du textile et de la chaussure. Par exemple, dans le passé, Nike commandait principalement en Chine, mais récemment, elle a eu tendance à commander davantage au Vietnam, car ses clients  préfèrent les produits étiquetés "Made in Vietnam".
 
Le rapport financier de Nike indique qu'en 2021, jusqu'à 51% de ses chaussures de sport seront fabriquées au Vietnam, tandis que le taux de production en Chine tombera à 21%, contre 35% en 2006.
 
Le Vietnam est devenu le plus grand pays d’externalisation du cuir et des chaussures pour Nike. La marque est également prête à augmenter ses commandes si le Vietnam a encore de la place pour se développer./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation