Les investisseurs étrangers accordent toujours une attention particulière à la bourse du Vietnam. Photo d'illustration/Zing

 
La bourse vietnamienne vient de connaître une semaine de négociation morose en raison des inquiétudes suscitées par l'épidémie à Ho Chi Minh-Ville, ce qui a conduit à la prudence des investisseurs. L'indice de la bourse du Vietnam (VN Index) a fortement chuté de 3,55% à 1.299 points, la valeur de la capitalisation s'est également "évaporée" d'environ 178.500 milliards de dongs. 

La forte baisse est principalement due à l'impact des grandes capitalisations et des groupes bancaires. L'indice VN30 a perdu plus de 56 points la semaine dernière et le groupe bancaire a contribué à 7/10 actions avec l'impact le plus négatif sur le VN Index. 

La liquidité du marché est tombée à un bas niveau. Le flux d'argent vers le HoSE (Bourse de Hô Chi Minh-Ville) la semaine dernière n'a atteint qu'une moyenne de près de 19.000 milliards de dongs/session,  en dessous des 15.000 milliards de dongs des  sessions de jeudi et vendredi. Pour rappel,  le niveau moyen en juin avait atteint près de 23.680 milliards de dongs/session. 

Les investisseurs individuels nationaux ont continué d'exercer la plus grande pression sur le marché lorsque les ventes nettes au HoSE ont atteint près de 1.700 milliards de dongs la semaine dernière. Il s'agissait de la troisième semaine consécutive de vente nette de particuliers nationaux avec une valeur cumulée totale de près de 4.000 milliards de dongs. 

Pendant ce temps, les transactions des investisseurs étrangers sont devenues le point positif du marché. Ces derniers ont acheté plus de 71 millions d'actions sur le HoSE, soit plus de 2.300 milliards de dongs. C'est également la 3e  semaine consécutive où les étrangers sont des acheteurs nets pour une valeur totale de 8.245 milliards de dongs. 

Le marché boursier devrait continuer à subir des pressions cette semaine alors que l'ordre de distanciation sociale est appliqué depuis le 19 juillet dans les 19 provinces et villes du Sud. De nombreuses sociétés de valeurs mobilières prévoient que le marché continuera de se corriger au cours des premières séances de la semaine.

CPV