Les investisseurs français s'intéressent aux projets de développement durable au Vietnam

Mardi, 17/01/2023 13:59
Le développement durable offre de nombreuses opportunités aux entreprises européennes, notamment françaises implantées au Vietnam.

Le Vietnam, destination attractive pour les investisseurs français

Le premier Forum économique France-Vietnam s’ouvre à Marseille

La transition énergétique et numérique au Vietnam attire les investisseurs français

leftcenterrightdel
Les investisseurs français s'intéressent aux projets de développement durable au Vietnam. Photo: VOV

Adam Koulaksezian, directeur exécutif de la Chambre de commerce et d'industrie franco-vietnamienne (CCIFV) a partagé avec le journal Dau tu (Investissement) les nouvelles tendances d'investissement ainsi que les initiatives des entreprises françaises au Vietnam.
 
Que pensez-vous des entreprises françaises promouvant le développement durable au Vietnam ?

 
Le développement durable est au cœur des préoccupations de nombreuses entreprises françaises implantées au Vietnam. Les entreprises françaises veulent aider le Vietnam à réaliser son engagement de zéro émission nette d'ici 2050. C'est un engagement très ambitieux, mais il guidera le gouvernement vietnamien dans la promotion du développement durable.
 
Selon les prévisions du ministère du Plan et de l'Investissement et de la Banque mondiale (BM), le Vietnam devrait avoir besoin d'environ 30 milliards de dollars pour mettre en œuvre sa stratégie de croissance verte jusqu'en 2030. Le budget de l'État pouvant réunir jusqu'à 30% des ressources, cette stratégie ouvre donc de nombreuses opportunités d'investissement dans de nombreux domaines potentiels comme l'agriculture, l'énergie, la finance, etc. C'est une belle opportunité pour attirer des investissements français durables au Vietnam.
 
Quels sont les domaines d'investissement qui attirent les entreprises françaises au Vietnam ?

 
Les entreprises françaises s'intéressent particulièrement au secteur des énergies renouvelables. Plusieurs entreprises françaises affichent une forte présence dans ce secteur comme EDF, Air Liquide, Qair et GreenYellow.
 
Le domaine de la gestion des déchets et du traitement de l'eau attire également l'attention des entreprises françaises, la société Veolia opérant à Ho Chi Minh-Ville par exemple.
 
Les entreprises françaises investissent dans le développement durable dans tous les domaines. Lors du Forum et salon de l'économie verte, tenu en novembre 2022, de nombreuses entreprises françaises ont exprimé leur intérêt pour le développement vert dans de nombreux domaines, de l'industrie pharmaceutique à la banque, en passant par les produits agricoles, la construction et la finance.

leftcenterrightdel
Adam Koulaksezian, directeur exécutif de la Chambre de commerce et d'industrie franco-vietnamienne (CCIFV) (3e, à gauche). Photo: VnEconomy

Quelles initiatives de développement vert les entreprises françaises mettent-elles en place au Vietnam ?
 
Sanofi en est un exemple typique, avec l'initiative "Riz - une nouvelle source d'énergie verte". Pour réduire les déchets et la pollution de l'air, l'usine Sanofi Vietnam a proposé de déployer la première source d'énergie tirée de la biomasse à partir de balles de riz.
 
La classification des domaines de développement durable est définie selon plusieurs principes :
 
Premièrement, les initiatives d'investissement de développement durable des entreprises françaises liées à la protection de l'environnement. Gemalink, une joint-venture entre le groupe vietnamien Gemadept et le français CMA Terminals, plante des mangroves dans le delta du Mékong pour compenser la coupe d'arbres nécessaire à la construction d'un nouveau port maritime.
 
Deuxièmement, les entreprises françaises redéfinissent la façon de fournir des services ou des produits pour répondre aux enjeux éthiques et environnementaux. Par exemple, de nombreuses entreprises s'approvisionnent en ingrédients naturels de haute qualité et travaillent en étroite collaboration avec les agriculteurs pour garantir le respect des ressources humaines et une rémunération équitable. Par exemple, la société Les Vergers du Mékong dans la production de boissons, confitures et miel ; Aroha Sourcing dans l’approvisionnement végétal…
 
Et enfin, la mise en œuvre d’un plan de surveillance en usine vise à surveiller la consommation d'énergie et de matériaux afin de réduire les déchets. La société Bel Vietnam a mis en place ce plan dans des usines locales. Pendant ce temps, un certain nombre d'autres entreprises françaises modifient également leur mode de fonctionnement pour apporter des solutions durables./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation