Les noix de cajou vietnamiennes occupent actuellement une part importante du marché turc. Photo: namlimxanh

Selon le département de l’import-export du ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce, la Turquie a importé 762 tonnes de noix de cajou du Vietnam en 2016 et le volume a grimpé à 8.500 tonnes en 2020, soit un taux de croissance moyen de 88,1% par an.

En raison de la pandémie de COVID-19, la Turquie a mis en œuvre des mesures de distanciation sociale, forçant les gens à rester chez eux, ce qui a fait augmenter la demande de produits à base de noix, dont les noix de cajou.

Au cours des deux premiers mois de l’année, la Turquie a importé au total 1.860 tonnes de noix de cajou pour une valeur totale de 8,48 millions de dollars, en hausse de 140,6% en volume et de 108,8% en valeur sur un an.

La Turquie a augmenté ses importations de noix de cajou en provenance du Vietnam, mais a réduit ses importations en provenance du Mozambique.

La Turquie a importé 1.720 tonnes de noix de cajou du Vietnam pour 7,82 millions de dollars au cours des deux premiers mois de cette année, en hausse de 157,1% en volume et de 122% en valeur en glissement annuel.

Ainsi, les importations de noix de cajou du Vietnam ont représenté 92,58 % du total des importations de noix de cajou de la Turquie au cours des deux premiers mois de cette année, soit plus que la proportion de 86,65% au cours de la même période de 2020. 

La domination des noix de cajou vietnamiennes sur le marché turc est une bonne nouvelle dans le contexte de concurrence de plus en plus dure sur les principaux marchés de l’UE.

CPV/NDEL