Le café représente toujours la plus grande proportion parmi les produits d'exportation phares du Vietnam en Algérie. Photo: Cyclo coffee


Selon un représentant du Bureau commercial du Vietnam en Algérie, en Gambie, au Mali, au Niger et au Sénégal, au premier semestre, les exportations nationales en Algérie ont atteint 82,96 millions d’USD, en baisse de 16,4% en un an en raison de la pandémie de COVID-19.

Cependant, en général, les produits agricoles vietnamiens tels que café, poivre, produits aquatiques, riz... sont toujours favorisés sur ce marché nord-africain.

Plus précisément, le café reste le produit qui représente la plus grande proportion avec 71% du total. En Algérie, le café est considéré comme un produit essentiel en plus d'autres aliments tels que pain, huile de cuisson, sucre et lait. L'Algérie importe environ 130.000 tonnes de grains de café chaque année. Et le Vietnam fournit souvent plus de 50% de la production.

En outre, dans ce pays du Maghreb, le nombre d'étrangers venant travailler est en augmentation. Par conséquent, la demande d'importations de café augmente fortement. En 2019, le Vietnam a exporté du café vers 13 pays africains avec un chiffre d'affaires total de 153 millions d’USD, dont l'Algérie représentait 111 millions.

Les produits aquatiques figurent toujours parmi les 5 produits d’exportation phares du Vietnam en Algérie avec 9-10 millions d’USD par an. En 2019, le Vietnam a exporté pour 11 millions d’USD de produits aquatiques vers ce marché, principalement poissons tra, filet de basa et thon.

Chaque année en novembre, l’Algérie organise à Oran la Foire internationale de la pêche et de l'aquaculture. Ce pays continue d'appeler les investisseurs internationaux, dont les entreprises vietnamiennes, à coopérer et à investir dans ce domaine.

Le secteur aquacole algérien, en particulier les poissons d'eau douce, n'est pas développé, aussi la l’importation demeure-t-elle importante pour répondre à la demande intérieure. De plus, ces dernières années, le nombre croissant d'étrangers venant y travailler a également contribué à l'augmentation de la demande en produits aquatiques. D'autre part, le poisson-chat est considéré comme contenant un faible taux de cholestérol, et ses prix abordables sont également un autre atout de taille pour augmenter les exportations nationales vers ce marché./.

CPV