Les exportations de noix de cajou au cours de 5 premiers mois ont atteint 1,27 milliard de dollars. Photo d'illustration/Congthuong


Selon l’Association de la noix de cajou du Vietnam (VINACAS), bien que l'épidémie de Covid-19 se soit répandue dans le monde, au cours des 5 premiers mois de cette année, les exportations de noix de cajou ont continué d'être un point positif car les chiffres ont augmenté tant en volume qu'en valeur.

Plus précisément, au cours des 5 derniers mois, le pays a exporté plus de 190.000 tonnes  pour environ 1,27 milliard de dollars, en hausse de 19,23% en volume et de 3,07% en un an. Ces chiffres montrent que le Vietnam est le point le plus brillant de l'industrie mondiale de la noix de cajou et est considéré comme le premier centre de transformation et d'exportation au monde, devant l'Inde, les pays africains et le Brésil.

Toujours au cours de cette période, les États-Unis, l'UE et la Chine ont été  les trois plus grands marchés de la noix de cajou du Vietnam, où la consommation de ce produit a diminué dans les restaurants et  hôtels, mais a fortement augmenté dans les supermarchés.

Selon la VINACAS, l'offre totale de noix de cajou brutes en 2020 atteindra près de 4 millions de tonnes. Depuis le début de l'année, en raison de  la pandémie, l'Inde a arrêté sa production et diminuée la quantité de noix de cajou importée. Pendant ce temps, le Vietnam a également commencé sa nouvelle production. Donc, il n'y aura pas de pénurie de matières premières.

Dans le même temps, l'EVFTA contribuera à promouvoir le commerce bilatéral, à rejoindre la chaîne d'approvisionnement mondiale, à accroître l'ampleur des exportations de noix de cajou, l'un des principaux produits du Vietnam. Actuellement, de nombreuses entreprises sont prêtes à accroître leurs exportations sur ce marché, une fois la pandémie de COVID-19 maîtrisée.

CPV