Photo d'illustration/thoibaonganhang


Euromonitor a classé le Vietnam dans le groupe des pays à perspectives de fusions-acquisitions positives, avec la Chine, les Philippines, Taïwan (Chine) et l'Arabie saoudite ... Dans le même temps, il est prévu que le Vietnam continuera à occuper la 2e position dans le top des 20 pays ayant l'indice d'investissement M&A le plus élevé en 2021, dépassant la Chine, l'Indonésie et seulement derrière les États-Unis. L'indice du Vietnam en 2021 devrait être de 94,6 points contre 74 en 2019.

En outre, le Vietnam figure également dans le top 5 des marchés ayant la croissance la plus rapide en termes de performances de fusions-acquisitions au monde, derrière Singapour, l'Irlande, les Philippines et le Qatar.

Selon Euromonitor, la force motrice des accords de fusion-acquisition au Vietnam provient des entreprises occidentales qui se sont retirées de Chine pour militer les risques dus à la guerre commerciale sino-américaine. Leurs destinations préférées sont le Vietnam, l'Indonésie, l'Espagne et la Finlande.

Pendant ce temps, la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19 a obligé la plupart des gouvernements occidentaux à abaisser leurs taux préférentiels, contribuant ainsi à réduire les coûts d'emprunt.

"Ces facteurs créeront de bonnes opportunités pour les entreprises d'étendre leurs activités à l'étranger par le biais des fusions-acquisitions", a déclaré Euromonitor.

La récente période de cinq ans a vu une baisse de 20% du nombre de fusions-acquisitions dans le monde. En termes de nombre de transactions, l'Amérique du Nord reste la région la plus dynamique, suivie de l'Europe de l'Ouest et de l'Asie-Pacifique.

Toutefois, à court terme (2020-2021), l'Amérique du Sud connaîtra une croissance de M&A la plus élevé au monde (13,7%), suivie de l'Asie-Pacifique (8,2%) et de l'Europe occidentale. (7,4%).

CPV