Dans une usine de noix de coco fraîche au Sud. Photo: danviet

Couvrant un hectare l'usine, d’un capital d'investissement total de 200 milliards de dôngs, soit près de 8,6 millions de dollars, aura une capacité de 25 millions de fruits par an. Sa mise en service est prévue en 2019.

Lors de la cérémonie de mise en chantier, le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural Trân Thanh Nam a souhaité que cette usine contribue à développer les zones des matières premières ainsi qu’à rehausser la valeur de la noix de coco de Bên Tre sur le marché mondial.

Selon Nguyên Dinh Tung, directeur général du groupe Vina T&T, «la noix de coco vietnamienne occupe une place de choix sur le marché américain où elle très compétitive face à ses homologues de Thaïlande. Nous en exportons en moyenne plus de 100.000 par semaine vers ce grand marché. Rien qu’en octobre, nous en avons exporté 4 millions», a partagé Nguyên Dinh Tung.

Hormis la noix de coco, le groupe Vina T&T exporte également fruits du dragon, mangue, longane, pamplemousse, caïmite,… vers le Canada, l’Australie, les Etats-Unis.

CPV