Photo: Traveldoo

Le Vietnam coopère avec l’équivalent sud-coréen de Google, Naver, dans le but de se concentrer sur l'intelligence artificielle (IA) au cours de la prochaine décennie. Plus précisément, ce géant technologique sud-coréen s'est associé à l'université des sciences et technologies de Hanoï (HUST), l'une des principales institutions du pays, pour ouvrir le premier centre de recherche en IA du Vietnam.  

Cette nouvelle installation jouera un rôle important dans les objectifs nationaux de développement des hautes technologies ainsi que dans le principal objectif de recherche et de développement en matière d'IA d'ici 2030. L’objectif est concrètement de promouvoir la recherche, le développement et l'application de l'IA au Vietnam, dont la création de 10 marques d'IA prestigieuses dans la région, le développement de 3 centres nationaux de stockage Big Data et de calcul haute performance.

Du côté de Naver, le partenariat avec le Vietnam fait partie du réseau international de recherche et développement en IA. Ce géant de l'Internet sud-coréen a lancé en 2019 l'initiative Global AI R&D Belt pour connecter des ingénieurs logiciels et des installations en Corée du Sud, au Japon, en Union européenne et au Vietnam.

En août dernier, Naver a signé un accord de coopération avec l'Académie des postes et télécommunications du Vietnam sur l'investissement, le développement et la formation de l'IA dans le pays. "Ce nouveau centre devrait devenir l'une des bases les plus importantes de l'IA au Vietnam, contribuant au développement du pays", a déclaré M. Ho Tu Bao, directeur du centre pour l'Asie à Nikkei Asia.

"Naver aidera à équiper le centre. Des professeurs  ainsi que des ingénieurs de retour de Corée du Sud, du Japon et d'Europe rejoindront l'équipe du centre", a-t-il ajouté.

Selon Nikkei Asia, l'accord de Naver avec le Vietnam est le signe d’une vague d'investissements des entreprises sud-coréennes dans les temps à venir, en particulier dans l'intelligence artificielle.

Dans le passé, Samsung Electronics était en tête dans l’investissement technologique  au Vietnam, aidant le pays à devenir un grand centre d'assemblage de smartphones.

Actuellement, Samsung exploite deux usines géantes de smartphones dans le pays et la moitié de sa production mondiale est fabriquée au Vietnam. Selon le ministère vietnamien de l'industrie et du commerce, Samsung a investi plus de 17,3 milliards d’USD au Vietnam.

Récemment, de nombreux projets d'entreprises sud-coréennes ont afflué au Vietnam grâce à la stratégie d'IA du gouvernement. Auparavant, FPT avait également signé un protocole d'accord avec le groupe sud-coréen Hancom pour coopérer au développement de l'IA.

En outre, VinAI Research, membre de Vingroup, a déclaré que le groupe avait déployé l'année dernière le système d'IA le plus avancé au monde, dénommé Nvidia DGX A100. On s'attend à ce que dans un proche avenir, ce groupe annoncera une coopération avec le fabricant de puces américain Nvidia dans des projets d'IA./.

CPV