Oxford Economics: les exportations vietnamiennes sont promises à un bel venir

Vendredi, 01/07/2022 14:36
Oxford Economics prévoit que le Vietnam représentera environ 4% du total des exportations mondiales de produits électroniques d'ici 2025.

Bloomberg: l'économie vietnamienne en considérable augmentation grâce aux exportations et à la production

ICAEW: la croissance du Vietnam devrait dépasser celle des pays de l'ASEAN-6 en 2023

Le Vietnam, un marché important qui stimule la croissance du commerce mondial

leftcenterrightdel
 Photo: VOV


Selon Oxford Economics, l'un des premiers cabinets de conseil international indépendant au monde, le Vietnam a un grand potentiel d'exportations et continuera de prospérer à l'avenir si certains goulots d'étranglement actuels peuvent être supprimés.
 
La transformation du Vietnam en un centre de fabrication mondial au cours de la dernière décennie l'a aidé à dépasser en 2020 la plupart des économies  et à renforcer sa part des exportations mondiales d'électronique et de fabrication.
 
Soutenu par de forts IDE (investissement direct étranger), Oxford Economics prévoit que le Vietnam représentera environ 4% du total des exportations mondiales de produits électroniques d'ici 2025, voire plus si les problèmes liés à la logistique sont améliorés grâce à des investissements dans des infrastructures de meilleure qualité.
 
Des tarifs plus élevés sur les produits d’exportation vers le marché américain pourraient constituer un risque. Si un droit de douane de 10% était imposé par les États-Unis sur le textile-habillement, les télécommunications, les ordinateurs et les meubles, cela réduirait probablement la croissance du PIB à une moyenne de 6,4% sur la période 2021-2022.
 
La croissance des exportations du Vietnam est également due à un certain nombre de facteurs conjoncturels. En particulier, la maîtrise réussie du Covid-19 a aidé le secteur manufacturier à revenir à la normale plus rapidement que dans la plupart des autres pays de la région.
 
Ainsi, le Vietnam a pu tirer pleinement parti de l'explosion de la demande d'ordinateurs, d'électronique et de mobilier adapté au travail à domicile. Ces conditions favorables devraient disparaître cette année car l'assouplissement des restrictions anti-épidémiques permettra un retour à la normale de la production dans les autres pays.
 
Oxford Economics estime que les exportations du Vietnam continueront de dépasser la plupart des autres pays de la région cette année et au-delà. Plus précisément, son secteur manufacturier pour l’exportation sera stimulé cette annéepar la forte reprise du commerce mondial.
 
À mesure que les restrictions liées au Covid-19 sont levées et que les vaccins deviennent plus largement disponibles, le commerce mondial augmentera de près de 10% cette année. Cela est dû en partie au plan de relance de 1,9 milliard d’USD, qui stimulera probablement également la demande américaine pour les exportations vietnamiennes.
 
La part de la Chine dans les exportations d'ordinateurs et d'électronique vers les États-Unis a été particulièrement touchée depuis le début de la guerre commerciale, avec une baisse d'environ 13 %. Le Vietnam affiche la plus forte augmentation des parts de marché (plus de 4 %), suivi de Taïwan (Chine). Cela montre que la Chine continue est le fournisseur des plus des deux tiers de ces produits  aux États-Unis.
 
Fait intéressant, la baisse des exportations chinoises d'ordinateurs et de produits électroniques finis vers les États-Unis n'a pas entraîné de forte baisse de la demande chinoise de produits électroniques intermédiaires. Plus précisément, les importations chinoises de machines et de biens en provenance du Vietnam, y compris les biens intermédiaires, ont augmenté en moyenne de 31 % par an entre 2018 et 2020.
 
La forte demande pour ces articles peut être en partie attribuée au fait que certaines entreprises chinoises délocalisent au Vietnam la production et l'assemblage  pour abaisser les coûts de main-d'œuvre et éviter des taxes douanières  américaines plus élevées.
 
Oxford Economics s'attend à ce que la Chine poursuive ses efforts pour renforcer la chaîne de production à valeur ajoutée et élargir le marché de consommation domestique. Par conséquent, les chaînes d'approvisionnement en direction de l'Asie continueront de s'ajuster dans les années à venir et le Vietnam a la possibilité de bénéficier de ces tendances.
 
Le Vietnam restera une destination attrayante pour les IDE mondiaux à moyen terme, grâce à sa main-d'œuvre attractive, sa proximité avec la Chine et ses politiques commerciales et d'IDE favorables.
 
Cette part pourrait être encore plus élevée, mais il existe un facteur qui limitera la tendance à la hausse de la part du Vietnam dans les exportations mondiales d'électronique, au moins au cours des prochaines années : les goulots d'étranglement autour des principaux ports desservant les grappes industrielles. Les projets visant à atténuer ce problème auront besoin d'investisseurs étrangers. Mais même si le capital est garanti, la mise à niveau des infrastructures prendra beaucoup de temps./.

Thuy Hanh

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation