Photo: VGP


En raison de l'impact de l'épidémie de Covid-19, les exportations vietnamiennes de légumes et fruits ont rencontré de nombreuses difficultés ces derniers temps. Au cours des 8 premiers mois de 2020, les exportations nationales sont estimées à 2,26 milliards de dollars, en baisse de 11,3% en un an. On prévoit que cette année, les exportations pourraient encore baisser d'environ 10%.

Pour saisir cette opportunité, les organes de gestion et les entreprises nationales promeuvent activement les potentiels et atouts des fruits vietnamiens. Ils mettent en relation des fournisseurs vietnamiens avec des partenaires commerciaux potentiels d'importation, de distribution, de vente en gros et en détail de fruits en UE en général, en particulier sur le marché néerlandais.

Vu Ba Phu, directeur général de l'Agence de promotion du commerce (ministère de l'industrie et du commerce), a déclaré que le Vietnam occupe actuellement le 5e rang en Asie en termes de production de fruits et légumes. Ceux-ci sont présents dans plus de 60 pays et régions du monde. En particulier, l’accord EVFTA offre de nombreuses nouvelles opportunités aux entreprises vietnamiennes et néerlandaises.

Selon Mathijs Van Den Broek, membre du conseil d'administration de l'Association des entreprises néerlandaises au Vietnam (DBAV), l'UE est un marché avec une demande stable de légumes et de fruits (représentant 45% de la valeur commerciale mondiale de fruits). La taille du marché de l'UE et la demande saisonnière sont  attrayantes pour les fournisseurs des pays en développement.

Les importateurs européens recherchent souvent des fournisseurs fiables dans des zones stratégiques pour pouvoir fournir des fruits et légumes  à tout moment de l'année. Les fruits tropicaux plaisent aux consommateurs européens. Ce sera un atout pour les exportateurs de pays  comme le Vietnam.

Affirmant que les Pays-Bas sont le premier importateur de légumes et de fruits du Vietnam dans l'UE, Nguyen Hai Tinh, conseiller commercial du Vietnam aux Pays-Bas a déclaré que plus de 20% des fruits et légumes frais fournis à l'Europe par les pays en développement entrent dans l'UE via les Pays-Bas.

Ces dernières années, grâce à des activités de promotion commerciale et d'assistance technique, les partenaires d'importation, les distributeurs en gros, les détaillants ainsi que les habitants de nombreuses régions d'Europe ont une vision différente de la modernisation et de l'innovation de la filière vietnamienne des légumes et des fruits.

En outre, les entreprises vietnamiennes répondent de plus en plus aux exigences strictes des partenaires européens. Elles sont capables de fournir des produits à haute valeur ajoutée, de qualité et sûr pour bon nombre des principaux importateurs et canaux de distribution haut de gamme dans de nombreux pays de l'UE.

Selon Vu Ba Phu, participer à la conférence commerciale en ligne sur les légumes et les fruits Vietnam - Pays-Bas 2020 est une bonne opportunité pour les entreprises d'accéder au marché néerlandais ainsi qu'à l'UE, augmentant ainsi le chiffre d'affaires des exportations nationales vers ce marché potentiel.

Cet évènement aide également les entreprises de cette filière à surmonter cette période difficile, contribuant au développement de relations commerciales durables entre le Vietnam et les Pays-Bas./.

CPV