Siège du Département du Trésor des États-Unis. Photo: Reuters

En juin 2021, selon les données du Département du Trésor des États-Unis, le Vietnam détenait plus de 39 milliards de dollars d'obligations du gouvernement américain. Ce chiffre reflète le nombre d'obligations du gouvernement américain détenues par le Vietnam, actuellement déposées dans des banques situées aux États-Unis. Ceci est considéré comme la devise étrangère du Vietnam.

Selon les données récemment mises à jour, le montant des obligations de ce pays détenues par le Vietnam en août 2021 est passé à 44,8 milliards de dollars. En juin, le Vietnam était classé 32e parmi les 50 plus grands pays créanciers des États-Unis. Mais en août, il a grimpé à la 30e place.

Le dollar a longtemps été la principale monnaie de réserve dans le monde. Le montant des obligations américaines détenues par des pays étrangers en août 2021 a atteint son plus haut niveau depuis février 2020. Les propriétaires étrangers détenaient 7.555 milliards de dollars d'obligations du gouvernement américain en août 2021, contre 7.543 milliards  en juillet.

Le rendement des obligations du Trésor américain à 10 ans a débuté en juin à 1,6062%, en baisse de 14 points de base à 1,468% en fin de mois. Le Japon reste le premier pays détenteur d'obligations du gouvernement américain, avec 1,319 billion de dollars en août, contre 1,31 billion le mois précédent.

D'autre part, la valeur des avoirs chinois en obligations du gouvernement américain est tombée à 1,047 billion de dollars en août, contre 1,068 billion de dollars en juillet. Il s'agit du plus bas niveau depuis octobre 2020.

Au cours de la période 2008-2018 (sauf 2016), la Chine s'est toujours classée au premier rang dans le rapport sur la valeur des avoirs en obligations du gouvernement américain par pays et territoires. Cependant, en 2019, le Japon est devenu le plus grand détenteur d'obligations du gouvernement américain en valeur, avec 1,155 billions de dollars en décembre 2019.

Certains pays d'Asie du Sud-Est figuraient parmi les 35 principaux détenteurs d'obligations du gouvernement américain en août 2021, que sont Singapour (14e), Thaïlande (24e) et Philippines (27e).

Pour le Vietnam, en décembre 2014, le montant de la dette américaine due par ce pays était de 14 milliards de dollars. Ainsi, le chiffre actuel est plus de trois fois supérieur à celui de fin 2014. Par ailleurs, le chiffre de 44,8 milliards USD n'est pas la totalité de la réserve de change du Vietnam, il ne représente que près de 40% du total./.

CPV