Photo: vatlieuxaydung.org.vn

 

Représentant 35,9% du volume total, la Chine est demeurée le premier importateur. Le fait que le gouvernement chinois ait fortement accéléré la mise en œuvre des projets d'infrastructures afin de stimuler sa croissance économique a entraîné une hausse exceptionnelle de sa demande de fer et d’acier, de 717% en volume et de 669% en valeur.

Bien qu’ils soient respectivement les 2e et 4e débouchés de ces produits vietnamiens, le Cambodge et la Malaisie ont nettement réduit leurs achats en 2020. Alors que d’autres marchés comme Inde, Thaïlande, République de Corée, Philippines, Taïwan (Chine) ont fortement augmenté les leurs.

En 2021, l'économie mondiale devrait continuer de se redresser, en particulier en Chine, ce qui stimulera la demande croissante de fer et d'acier. Cependant, l'épidémie de Covid-19 étant encore compliquée dans de nombreux endroits du monde, le rythme de croissance des exportations vietnamiennes de ces produits vers certains marchés clés pourrait ralentir ces prochains mois.

CPV