Photo: Congthuong

Selon le Département général des Statistiques, la croissance économique au 4e trimestre 2020 a atteint 4,48%, contre 2,69% au troisième. Ce résultat dépasse les attentes et les prévisions des analystes économiques de 4%.

Selon United Overseas Bank Vietnam, en 2020, l'économie vietnamienne a cru de 2,91%, ce qui est supérieur à l'estimation d'UOB (2,7%). Le Vietnam est l'un des rares pays à connaître une croissance positive dans le contexte d'épidémie de COVID-19 se propageant partout dans le monde. La contribution des secteurs économiques au 4e trimestre 2020 s'est améliorée quand la vie est revenue à la normale, bien que toujours plus faible qu'avant l'épidémie. 

La production industrielle a continué d'apporter une contribution majeure pour la croissance, tandis que le secteur des services a été fortement affecté par la pandémie et les mesures de distanciation sociale, notamment au 2e trimestre.

«En 2020, la contribution du secteur industriel augmentera de 1%, soit près d'un tiers de la croissance en année pleine, tandis que la contribution des services diminuera légèrement à 0,9%. Cette tendance contraste avec la période d'avant le COVID-19 lorsque le secteur des services était le principal moteur de la croissance», a déclaré Suan Teck Kin d’UOB Bank.

D'autres données ont également montré une bonne reprise de la croissance économique. Les exportations ont augmenté de 17,5% en décembre par rapport à l'année précédente, tandis que les importations ont bondi de 23,3% et les activités de commerce extérieur se sont fortement redressées après un creux en mai. Pour l'ensemble de l'année 2020, les exportations nationales ont augmenté de 6,4% (contre 8,1% en 2019), les importations, de 3,2%, avec un excédent commercial atteignant un record de 19 milliards d’USD. 

En 2020, parmi les trois principaux produits d'exportation du Vietnam figurent les téléphones et accessoires (50,9 milliards d’USD, -1% en un an), les ordinateurs et composants (44,7 milliards, +24,3%) et le textile-habillement (29,3 milliards, -10,8%).

L'indice des prix à la consommation en décembre a augmenté de 0,19% par rapport à l'année précédente, pour toute l'année, le taux d'inflation moyen fut de 3,2% (le taux d'inflation initial était de 2,3%). Le gouvernement continue de fixer comme objectif une inflation de 4% cette année.

Bien que les investissements directs étrangers aient diminué de 25% à 28,5 milliards d’USD en raison des restrictions de voyage et la psychologie des investisseurs affectée, les entreprises étrangères ont continué à injecter 6,4 milliards d’USD supplémentaires dans les projets d'IDE en cours, correspondant à une augmentation de 10,6%, promettant des perspectives positives dans un proche avenir.

Selon les analystes, le contrôle précoce et réussi de l'épidémie de Covid-19 dans le pays a permis aux activités économiques de retrouver progressivement un niveau «normal». Cela se reflète dans l'amélioration d'une série d'indicateurs.

En outre, les autres facteurs favorables au Vietnam comprennent une série d'ALE qui contribuent à stimuler les exportations et les investissements.

Pour la filière des produits aquatiques, M. Truong Dinh Hoe, secrétaire général de la Vasep a déclaré que les accords EVFTA entrés en vigueur en août 2020, RCEP et UKVFTA, créeront des conditions plus favorables pour cette filière en 2021.

Idem pour la filière du café, Do Ha Nam, vice-président de l’Association vietnamienne du café et du cacao, a souligné que les perspectives en 2021 seraient plus positives.

L'objectif officiel du Vietnam est fixé à 6% cette année, bien que le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc ait noté après la publication des chiffres du 4e trimestre de 2020 qu'il était possible de viser 6,5 %. La Banque mondiale prévoit quant à elle une croissance de 6,8%. Selon le plan de développement socio-économique des 5 dernières années (2021-2025), le Vietnam fixe un objectif de croissance moyenne de 6,5 à 7,0% par an./.