Photo d'illustration

 

Selon un article publié le 11 août par le site Web américain Fiber2Fashion, les exportations textiles du Vietnam devraient passer de 14,96 milliards d’USD au premier semestre 2021 à 16,04 milliards au second. Les exportations se sont redressées au premier semestre  grâce aux efforts des parties prenantes ainsi qu'à la mise en œuvre de stratégies durables, à l'accélération de vaccination et à l'amélioration de la qualité des produits par rapport aux concurrents.

Selon l'outil d'analyse de marché TexPro de Fiber2Fashion, les exportations textiles du Vietnam ont atteint 31,48 milliards d’USD en 2019, contre 28,59 milliards (en baisse de 9,19 %) l'an passé, une baisse imputable à la pandémie de Covid-19. Au premier semestre 2021, le chiffre d’affaires a atteint 14,96 milliards d’USD avec une moyenne mensuelle de 2,49 milliards d’USD, en hausse de 4,65 % par rapport à la moyenne mensuelle de 2020.

On s'attend à ce qu'au second semestre, les exportations   continueront d'augmenter pour atteindre 16,04 milliards d’USD avec une moyenne mensuelle de 2,67 milliards en hausse de 7,23 %).

L'accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA) et l'accord global et progressiste de partenariat transpacifique (CPTPP) ont aidé le Vietnam à stimuler le commerce en pleine   pandémie.

Selon l'Economist Intelligence Unit (EIU), le Vietnam a dépassé l'Inde et la Chine dans certains aspects commerciaux tels que la politique d'investissement étranger direct (IDE), le commerce extérieur et le contrôle des changes. Le Vietnam a également introduit des politiques pour maintenir son avantage en termes de   production à bas coût.

À partir du quatrième trimestre 2020, les demandes d'exportation du Vietnam ont considérablement augmenté. Les importations de matières premières se sont également élargies grâce à de nouveaux accords de libre-échange. Les principales matières premières telles que textiles, fibres et fils étaient auparavant importées de Chine, mais désormais, certaines  sont importées d'Inde, de Corée du Sud et de pays européens, et ce bien que les prix ne soient pas aussi compétitifs que ceux des marchandises chinoises.

 Les exportations textiles du Vietnam présentent de nombreux avantages. Photo d'illustration

 

Selon Khondaker Golam Moazzem, directeur de recherche du Center for Policy Dialogue (CPD), outre l'amélioration de la qualité des tissus et des vêtements, de meilleurs processus de conformité sur les droits de l'homme sont des facteurs qui favorisent les exportations vietnamiennes.

Le Vietnam a également de nombreux avantages sur son plus grand rival, le Bangladesh. Les T-shirts vietnamiens sont presque deux fois plus rentables que ceux fabriqués au Bangladesh,  les vêtements du Vietnam ont gagné en variété.

Le temps de production du Vietnam n'est que d'environ 1/3 du temps de production du Bangladesh. Le Vietnam est également situé à proximité de grands fournisseurs de matières premières comme la Chine et bénéficie d'une meilleure image grâce au développement durable et à de meilleures normes.

L'accord de libre-échange Royaume-Uni-Vietnam (UKVFTA, officiellement entré en vigueur le 1er mai 2021), pourrait encore stimuler les exportations nationales de vêtements   vers le Royaume-Uni.

L'Association du textile-habillement du Vietnam (VITAS) a proposé au gouvernement de donner la priorité à la vaccination des travailleurs de l'habillement et a demandé d'acheter les vaccins directement auprès des fournisseurs.

Les États-Unis, l'UE et le Japon sont les principaux importateurs de vêtements du Vietnam au cours des premier et deuxième  trimestres de 2021. De nombreuses entreprises de confection ont signé des commandes jusqu'à la fin du troisième trimestre. De nombreuses unités ont également des commandes jusqu'à la fin de l'année et commencent à négocier pour 2022.

Phương Đoàn